mardi, mai 24, 2022

La forte demande pousse le Qatar à augmenter sa production de gaz à 64%

Le ministre de l’Energie du Qatar, Saad Charida al-Kaabi, a signalé...

La Russie suspend l’approvisionnement de la Finlande en électricité

La plus grande compagnie d'électricité de Russie, Inter Rao,...

Diplomate tunisien : « Une visite prévue du Président Kaïs Saïed en Russie »

Une source diplomatique tunisienne a révélé que des efforts...

L’Allemagne et l’Autriche se disent prêtes à payer le gaz russe en roubles

L'Allemagne et l'Autriche se sont dites prêtes à payer...

L’Allemagne serait sur le point de fournir des chars antiaériens à l’Ukraine

Les médias allemands ont rapporté, ce mardi, que Berlin...

Libye : deux avions-cargos russes atterrissent à Syrte, encore sous contrôle des milices de Haftar

L’armée libyenne a annoncé, dimanche, avoir repéré deux avions-cargos russes qui ont atterri dans la ville de Syrte (nord), encore sous le contrôle des milices du général putschiste, Khalifa Haftar.

Le lieutenant-colonel Abdelhadi Dara, porte-parole de la « cellule des opérations de libération de Syrte et Al-Jofra », relevant de l’armée libyenne, a souligné que les forces de l’armée ont repéré, samedi, l’atterrissage de deux avions cargo militaires russes sur le tarmac de la base de Qardhabiya.

« La cargaison des deux appareils n’est pas connue mais il s’agit probablement d’équipements militaires », a-t-il ajouté, relevant que l’armée avait déjà détecté, à plus d’une reprise, des avions chargés d’équipements militaires atterrir dans cette région.

L’armée libyenne relevant du gouvernement légitime continue à mobiliser davantage de forces, issues des différentes villes et régions, au niveau du front de Syrte, dans le cadre de ses préparatifs engagés en vue de libérer la région.

Avec l’appui de pays arabes et européens, les milices du général putschiste Haftar ont lancé, le 4 avril 2019, une agression contre Tripoli, faisant de nombreuses victimes parmi la population civile, ainsi que d’importants dégâts matériels, avant d’essuyer de lourdes défaites et de sérieux revers, ce qui a accru le nombre d’appels et d’initiatives pour engager un dialogue et favoriser une solution politique à la crise recrudescente.

L’armée libyenne continue, par ailleurs, à mobiliser un grand nombre de ses unités, depuis près de sept semaines, dans le cadre des préparatifs engagés pour trancher le conflit militairement en cas d’échec des efforts internationaux visant à trouver une solution pacifique qui épargnera au pays davantage de destruction.

SourceAgences

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos