jeudi, décembre 2, 2021

Libye : Haftar candidat aux élections et la population dénonce

Courrier arabe

En Libye, la candidature du général à la retraite Khalifa Haftar, aux élections présidentielles, a déclenché une large colère populaire.

Haftar a annoncé sa candidature aux élections présidentielles, lors d’un discours télévisé, il estima que «les élections étaient le seul moyen qui permettra au pays de sortir de la crise dans laquelle il s’est offensé».

Il avait dit : «Nous avons des idées illimitées, et des assistants capables d’améliorer la vie des Libyens», promettant «de défendre les symboles nationaux, l’unité de la Libye, sa souveraineté et son indépendance».

La population en colère

Dès l’annonce de la nouvelle, les manifestants en colère, à l’ouest du pays, ont attaqué les locaux de la commission des élections.

Dans les villes de Khoms, Gharyan et Zliten, la commission a annoncé avoir fermé ses locaux, à cause des troubles populaires.

À Misurata, de large mouvements de protestations ont été signalés, proclamant «des élections conformes à la constitution», et refusant la candidature de Haftar et de Saïf el-Islam Kadhafi.

De sa part, le chef de l’autorité exécutive, Abdelhamid Dbeibah, a dénoncé les lois électorales «taillées sur mesure en faveur de certaines personnalités».

Et au sujet de sa candidature, il indiqua lundi, que «cette affaire était entre les mains du peuple libyen».

Il est à signaler que le président des Chambres des représentants a décidé d’organiser le premier tour des élections le 24 décembre prochain, et le second 52 jours après.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos