mercredi, novembre 25, 2020

Libye: Haftar déclare vouloir Tripoli pour la dignité 

Les milices armées du maréchal Khalifa Haftar se sont dirigées vers Tripoli lors de la visite du secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterich, obligeant le gouvernement d’union nationale à faire preuve de vigilance pour se préparer à conserver une visite qui a pour but la préparation d’un dialogue national.

Les habitants de la ville pétrolière de Ras Lanuf ont rapporté avoir vu des chars et des véhicules à armes lourdes se diriger vers l’ouest. Aussi des pages sur des sites de réseaux sociaux appartenant aux milices de Haftar avaient publié des images de troupes militaires situées dans une zone inconnue.

De son coté, le porte-parole des milices armées, Ahmed Al-Mismari, a affirmé « Nous ne voulons pas de Tripoli pour une chaise, pour le pouvoir ou pour l’argent, nous voulons Tripoli pour la dignité, nous voulons Tripoli pour le prestige de ce pays ».

Le gouvernement d’union nationale de Tripoli, reconnu par la communauté internationale, a annoncé l’état d’alerte générale de toutes les forces militaires et de sécurité suite à la menace des forces de Haftar.

Le conflit coïncide avec la préparation pour la mission des Nations Unies en Libye en vue de l’organisation d’une réunion nationale dans la ville de Ghadamès, dans le sud-ouest, afin d’élaborer des propositions visant à résoudre la crise politique, sécuritaire et économique et à préparer les élections.

Guterich, le Secrétaire Général des Nation Unis,  est arrivé à Tripoli pour une visite de deux jours au cours de laquelle il rencontrera le président du Conseil présidentiel Faiz Al-Sarraj, le président du Haut Conseil d’état, Khalid Al-Mashri, et plusieurs responsables du gouvernement d’union nationale. Il devrait également se rendre dans la ville de Benghazi, à l’est du pays, pour rencontrer Haftar.

Les Nations Unies avaient déjà annoncé un accord entre Al-Sarraj et Haftar à Abou Dhabi, visant à unifier les institutions et à organiser des élections avant la fin de cette année, sans être officiellement accepté par les deux côtés.

les Nation Unis visent une nouvelle tentative pour aboutir à un terrain d’entente et pouvoir mettre fin à un conflit qui ronge le pays depuis des années.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos

Un reportage d’al-Jazeera pousse la justice française à intervenir sur des pratiques racistes de...

L’investigation Hate Generation (génération de la haine), diffusée par la chaîne informationnelle al-Jazeera, qui avait levé le voile sur les activités racistes de l’extrême...

Égypte : Des activistes interpellés pour avoir reçu des diplomates occidentaux

Des appels internationaux ont dénoncé «la campagne féroce d’interpellations» menée en Égypte, après que l’Organisation de l’initiative égyptienne pour les droits personnels ait annoncé...

Arabie saoudite: Les Palestiniens regrettent et demandent des explications sur la visite de Netanyahou

Le Premier ministre palestinien Mohamed Ishtiyah a exprimé son regret, suite aux informations qui signalèrent qu’un pays arabe menait des négociations pour ouvrir des...

La Coalition arabe annonce « la destruction de 5 mines sous-marines plantées par les Houthis »...

La Coalition arabe a annoncé ce mardi la destruction de 5 mines sous-marines posées par les Houthis au large des côtes du Yémen en mer Rouge. La Coalition a déclaré...

«Netanyahou a bien été en Arabie saoudite», confirment des sources saoudiennes et un ministre...

Des sources saoudiennes et le ministre de l’Education israélien, Yoav Galant, ont affirmé que «les rapports médiatiques diffusés au sujet de la visite secrète...