mercredi, mai 12, 2021

Libye: la réouverture de la route côtière « Misrata-Syrte » est dans sa phase finale

La Commission militaire mixte libyenne « 5+5 » a annoncé mardi que la réouverture de la route côtière «Misrata-Syrte» (centre-nord) a atteint ses dernières étapes après l’achèvement de l’opération de déminage.

C’est ce qui ressort d’une réunion de ladite Commission tenue mardi dans la ville de Syrte, en présence du président du Conseil présidentiel, Mohamed Al-Manfi, selon un communiqué du bureau d’information du Conseil présidentiel, consulté par le correspondant de l’Agence Anadolu.

La Commission militaire mixte libyenne « 5+5 » comprend 5 membres du gouvernement libyen légitime et 5 autres membres de la milice du général à la retraite Khalifa Haftar.

« La réouverture de la route côtière est dans sa phase finale, car la zone a été déminée et la plupart des checkpoints sécuritaires ont été mis en place (sans fournir plus de détails) », indique le communiqué, citant la Commission militaire mixte.

La Commission avait assuré que la plupart des mesures logistiques sont à leur dernier stade de mise en œuvre, sans préciser la date de réouverture, indique la même source.

Pour sa part, Al-Manfi a fait valoir le travail de la Commission et son rôle dans l’application du cessez-le-feu, soulignant qu’une somme d’argent (dont le montant n’a pas été spécifié) a été allouée pour soutenir la réouverture de la route, rapporte le communiqué.

Le président du Conseil présidentiel a également tenu une réunion conjointe avec « le sous-comité émanant de la Commission «5+5», pour discuter de son mécanisme de travail, des derniers développements et défis auxquels il est confronté », selon le communiqué.

Le sous-comité est formé également des deux parties (composé de 8 officiers). Il est chargé, avec des observateurs internationaux, des opérations de déminage et du retrait des mercenaires.

Le 6 février, la Commission militaire mixte libyenne « 5+5 » avait accepté de déminer la ville de Syrte (450 km à l’est de Tripoli) et des routes y menant, à partir du 10 du même mois, en vue de la réouverture de la route côtière « Misrata-Syrte », qui a été fermée depuis l’offensive de Haftar sur Tripoli en 2019.

Pendant des années, la Libye a enduré un conflit armé. Avec le soutien des pays arabes et occidentaux, la milice de Haftar dispute au gouvernement libyen, internationalement reconnu, la légitimité et l’autorité sur le pays.

Un accord de cessez-le-feu sous les auspices des Nations Unies est en vigueur en Libye, depuis le 23 octobre dernier, que la milice de Haftar viole de temps à autre.

SourceAgences*

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos