lundi, mai 23, 2022

La forte demande pousse le Qatar à augmenter sa production de gaz à 64%

Le ministre de l’Energie du Qatar, Saad Charida al-Kaabi, a signalé...

La Russie suspend l’approvisionnement de la Finlande en électricité

La plus grande compagnie d'électricité de Russie, Inter Rao,...

Diplomate tunisien : « Une visite prévue du Président Kaïs Saïed en Russie »

Une source diplomatique tunisienne a révélé que des efforts...

L’Allemagne et l’Autriche se disent prêtes à payer le gaz russe en roubles

L'Allemagne et l'Autriche se sont dites prêtes à payer...

L’Allemagne serait sur le point de fournir des chars antiaériens à l’Ukraine

Les médias allemands ont rapporté, ce mardi, que Berlin...

Libye: l’aviation de Haftar vise un quartier résidentiel à Tripoli

Les milices du général libyen à la retraite, Khalifa Haftar, ont bombardé, lundi, un quartier populaire densément peuplé au sud de la capitale, Tripoli.

Le centre d’informations de l’opération « volcan de la colère », relevant du gouvernement libyen d’entente nationale, a déclaré, dans un communiqué publié sur sa page officielle Facebook, que « des obus ont été tirés à l’aube par la milice de guerre criminelle de Haftar sur le quartier à forte densité de population d’Abou Salim » à Tripoli.

Le centre a joint des photos au communiqué, montrant l’étendue des dommages subis par les bâtiments du quartier.

L’envoyé des Nations Unies en Libye, Ghassan Salamé, a déclaré, vendredi, lors d’un discours devant le Conseil de sécurité des Nations Unies, que l’accord de cessez-le-feu en Libye n’a pas été respecté, signalant l’enregistrement de plus de 110 violations de l’accord entré en vigueur le 12 janvier dernier.

Depuis le 4 avril 2019, Tripoli, siège du gouvernement d’entente nationale, internationalement reconnu, et ses environs, sont le théâtre de batailles armées après que les forces de Haftar aient lancé une offensive pour en prendre le contrôle, sur fond de condamnation internationale généralisée, d’échecs répétés de Haftar, ainsi que de la crainte que les espoirs d’une solution politique à la crise ne s’évanouissent.

SourceAgences

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos