mardi, mars 21, 2023

Libye : Le GNA refuse tout dialogue où les Émirats arabes unies se présentent

Courrier arabe

Le représentant pour la Libye auprès des Nations unies, Taher al-Sonni, a annoncé que son gouvernement refusait que les Émirats arabes unies (EAU) participent à quelconque dialogue politique, concernant la crise libyenne, dénonçant par l’occasion les menaces que le président égyptien avait lancées au sujet de l’implication directe de l’armée égyptienne sur les terres libyennes.

Lors d’une audience organisée, mercredi, par le Conseil de sécurité des Nations unies, le représentant libyen a soulevé des questions concernant la présence des soldats émiratis sur les terres libyennes et les motifs qui ont poussé Abu Dhabi à soutenir Khalifa Haftar.

«Les EAU sont impliqués, ils ont soutenus la tentative du soulèvement en Libye et ils menacent la sécurité et la paix internationale dans plusieurs régions», avait déclaré al-Sonni, en signalant «qu’aujourd’hui, Abu Dhabi n’arrive plus à nier les informations mentionnées contre elle par les rapports onusiens».

Il affirma également que «la communauté internationale observait en silence le soutien que plusieurs pays accordent à Haftar», appelant la communauté internationale et les Nations unies «à tenir compte du fait que l’accord de paix envisageable se limite aux pays voisins de la Libye».

Au sujet de l’accord sécuritaire que Tripoli avait signé avec Ankara, al-Sonni nota que «les Turcs avaient signé un accord avec le gouvernement légitime», expliquant que «ce dernier avait la légitimité de signer des accords avec qui bon lui semblait, et que la présence turque permettait de protéger la souveraineté et n’était pas considérée comme une intervention étrangère».

Les menaces d’al-Sissi

Al-Sonni, a également évoqué les menaces lancées par le président égyptien Abdel Fatah al-Sissi, lors desquelles il s’était dit prêt à tout faire pour protéger la sécurité nationale égyptienne, et avait indiqué qu’il était disposé à entraîner et à armer les jeunes des tribus de l’est libyen.

Il lança un message, s’adressant au Caire, lui demandant de se tenir loin de la scène libyenne, et lui signalant que la sécurité nationale de l’Égypte était liée à celle de la Libye.

Al-Sonni a évoqué également l’affaire de la production pétrolière, suspendues depuis des mois, et signala que les personnes impliquées seront jugées, tout en accusant Haftar de contrôler le pétrole avec le soutien des mercenaires.

«Haftar est un criminel de guerre et il est impossible qu’il fasse partie d’un accord de paix», avait-il ajouté, en indiquant que son gouvernement refusait de participer à toute proposition de paix où Haftar fait partie.

Notons toutefois, que les EAU, l’Égypte, la France et la Russie sont les principaux pays qui soutiennent Khalifa Haftar, selon les rapports médiatiques et internationaux, alors que le GNA s’est allié à la Turquie.

Dernières infos

Tunisie : des personnalités politiques déférées devant le parquet (Front de salut national)

Le Front de salut national (FSN), une coalition de...

Séisme en Turquie et en Syrie : Le Qatar tient à jouer un rôle pour la reconstruction

Le Croissant-Rouge qatari a indiqué, jeudi, que «l’Etat du...

La Commission européenne interdit à ses employés d’utiliser l’application TikTok

La Commission européenne a demandé à ses employés, ce...

Russie : Crash d’un avion de l’armée dans l’ouest du pays

Un avion du ministère russe de la Défense s'est...

À ne pas rater

La France et les Emirats arabes unis discutent des « défis en Ukraine et en Iran »

La ministre française des Affaires étrangères, Catherine Colonna, a...

Abou Dhabi et Doha à la tête des villes les plus sûres au monde

Les deux villes du Moyen-Orient, Abou Dhabi et Doha...

L’émir du Qatar participe à un mini-sommet arabe tenu à Abou Dhabi  

Les dirigeants du Conseil coopératif du Golfe (CCG) ont...

Alors qu’elles comptaient la livrer à Alger, les autorités tunisiennes relâchent la militante franco-algérienne sous la demande des Français

Paris est intervenue, lundi, pour libérer la militante politique et journaliste franco-algérienne, Amira Bouraoui, qui a été arrêtée en Tunisie et qui risquait d’être...

La Libye et l’Italie signent un accord gazier de 8 milliards de dollars

Les compagnies pétrolières libyenne NOC et italienne Eni, ont signé ce samedi, un accord gazier de 8 milliards de dollars, ce qui représente le...

Libye: le calme règne à Tripoli après des affrontements armés

Le calme est revenu jeudi matin dans le sud de la capitale libyenne, Tripoli, après des affrontements armés, mercredi, entre deux forces de sécurité...

Libye: L’Onu espère un accord rapide sur une base constitutionnelle pour tenir les élections

Le représentant spécial du secrétaire général de l’Onu et chef de la Mission d'appui des Nations Unies en Libye (Manul) Abdoulaye Bathily, a souligné...

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici