dimanche, septembre 19, 2021

Libye : Le GNA signale des violations commises par des Janjaweeds qui combattent au nom de Haftar

Courrier arabe

En Libye, les forces du Gouvernement d’union nationale (GNA) ont annoncé mercredi avoir noté des violations commises par des groupes de milices soudanaises des Janjaweeds qui combattent aux côtés des milices du géneral à la retraite Khalifa Haftar.

Le centre informationnel de Burkan al-Ghadab (Volcan de la colère) a signalé que le colonel Abdelhadi Drah, le porte-parole de la chambre de la protection de Syrte et el-Jofrah, affiliée au GNA, déclara : «Les forces du GNA ont noté plusieurs violations commises par des groupes de Janjaweeds, liée aux gangs terroristes d’al-Karama, centré dans la région de Souknah», en référence aux milices de Haftar.

«Nous avons enregistré les pillages des maisons et des fermes des citoyens, et le vol d’argent et de propriétés, et aussi, des effractions armées furent signalées contre des parties gouvernementales, comme la compagnie de bataille et de viande, que ses racailles ont prise comme centre d’entraînement », avait-il noté, selon la page de Volcan de la colère.

Il signala toutefois que des citoyens avaient protesté contre ses pratiques, «mais les gangs ont interpellé un groupe de citoyens et les ont placés dans leurs prisons», déplorant l’injustice commise par les autorités de Haftar.

Rappelons toutefois que le GNA accuse Haftar d’avoir commis plusieurs crimes de guerre et plusieurs violations à l’encontre des droits de l’homme et avait même lancé un mandat d’arrêt contre lui, porté plainte contre lui à la Cour pénale internationale et demandé à la communauté internationale de lui imposer les sanctions les plus sévères, pour le bain de sang libyen qu’il a fait couler, depuis son offensive armée qu’il a lancée contre Tripoli en avril 2019.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos