mardi, avril 20, 2021

Libye: le MAE demande une session du comité des sanctions du Conseil de sécurité

Le ministère libyen des Affaires étrangères a annoncé, jeudi, qu’il avait présenté une demande officielle au Conseil de sécurité de l’ONU, pour la tenue d’une session du comité des sanctions, en présence des pays impliqués dans le soutien à l’agression contre Tripoli.

C’est ce qui ressort d’un communiqué du porte-parole du ministère, Muhammad al-Qeblawi, publié sur la page Facebook du ministère des Affaires étrangères.

Al-Qeblawi a déclaré dans le communiqué que le ministère « avait soumis, par le biais de la mission permanente de la Libye au Conseil de sécurité à New York, une demande officielle à la présidence du conseil pour la tenue, ce mois-ci, d’une session du comité des sanctions et l’équipe d’experts pour la Libye ».

« Nous souhaitons la participation à la session des pays impliqués dans la violation de l’embargo sur les armes, ainsi que ceux qui ont soutenu l’agression contre Tripoli et ses environs depuis le mois d’avril de l’année dernière », a ajouté Al-Qeblawi.

Et de souligner que « cette demande s’inscrit dans le cadre des efforts du ministère libyen des Affaires étrangères pour confondre les pays qui ont soutenu et soutiennent toujours les milices, les mercenaires et les putschistes, dans leurs vaines tentatives de militariser l’État et de contrôler les ressources du pays ».

La milice du général renégat, Khalifa Haftar, avec le soutien de pays arabes et européens, a lancé une agression contre la capitale, Tripoli, à partir du 4 avril 2019.

L’armée libyenne a, récemment, remporté plusieurs victoires contre cette milice, en libérant notamment toutes les périphéries de la capitale, les villes de Tarhouna et Baní Walid, ainsi que toutes les villes de la côte ouest, la base aérienne d’Al-Wattia et les villes du Djebel Al-Gharbi (montagne ouest).

SourceAgences

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos