vendredi, septembre 24, 2021

Libye : le Premier ministre accuse le parlement «d’entraver» le travail de son gouvernement

Courrier arabe

Le président de l’autorité exécutive libyenne, Abdlhamid Dbeibah, a accusé le parlement de son pays d’«entraver le travail de son gouvernement en refusant d’approuver le nouveau budget».

Des médias libyens ont indiqué que «Dbeibah était arrivé à Tobrouk, la ville de l’est libyen, accompagné de ministres et de conseillers pour participer à la session organisée par le parlement pour questionner le gouvernement».

Lors de la session, Dbeibah a fait part de son respect aux institutions et au parlement et affirma que «le conseil des représentants était la plus haute autorité au pays».

Toutefois, il a accusé le conseil «d’entraver les projets gouvernementaux qui visent le développement, en retardant l’approbation du budget».

«Les villes libyennes ont besoin d’une reconstruction et les projets d’infrastructure doivent être lancés», avait-il expliqué, en signalant qu’«il était disponible à toute collaboration avec le parlement».

Il est à noter que les questionnements tournent autour des dossiers de l’électricité, la pandémie du coronavirus, l’unification des institutions gouvernementales, le budget général de 2021, les comités des blessés et des portés disparus, les affaires étrangères, la collaboration internationale, les secteurs de production et le gouvernement local.

Le budget dont il est question servira également à la préparation des élections, prévues le 12 décembre prochain, et alors que Dbeibah insiste son approbation, le parlement n’a toujours rien décidé à son sujet.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos