dimanche, août 1, 2021

Libye : le Premier ministre entame une visite en Turquie à partir de lundi

Le chef du gouvernement libyen d’entente nationale, Abdul-Hamid Dbeibeh, entame lundi une visite en Turquie, à la tête d’une délégation gouvernementale de haut niveau qui comprend 14 ministres.

« Une délégation comprenant 14 ministres et un certain nombre d’autres responsables gouvernementaux, dirigée par Dbeibeh, se rendra en Turquie lundi », a déclaré le porte-parole du gouvernement libyen, Mohammed Hammouda, au correspondant de l’Agence Anadolu, sans mentionner la durée de la visite.

Hammouda a expliqué que l’un des sujets les plus importants qui seront discutés avec la Turquie est « un ensemble de dossiers communs dans le secteur des services (énergie et santé), le retour des entreprises turques en Libye, ainsi que l’achèvement des projets en suspens. »

Outre Dbeibeh, la délégation comptera les ministres des affaires étrangères et de la coopération internationale Najla Al-Manqoush, de l’intérieur Khaled Mazen, de la santé Ali Al-Zanati, du gouvernement local Badreddine Al-Toumi, des finances Khaled Abdullah, Transport Mohammed Al-Shahoubi, Économie et commerce Mohammed Al-Hawaij, Pétrole et gaz Mohammed Aoun, Planification Fakher Abu Farna, Industrie et minéraux Ahmed Abu Hisa, Logement et construction Abu Bakr Al Ghawi, Enseignement supérieur et recherche scientifique Imran Abdul Nabi.

Les ministres d’État chargés de la communication et des affaires politiques, Walid Al-Lafi, et des affaires gouvernementales et du Cabinet, Adel Jumaa, ainsi que le chef d’état-major général, le lieutenant général Muhammad Al-Haddad, le président du conseil d’administration de la Compagnie générale d’électricité, Wiam Al-Abdali, et d’autres responsables, figurent également parmi les membres de la délégation.

Il s’agit de la première visite d’Abdul-Hamid Dbeibeh en Turquie après son entrée en fonction le 16 mars, afin de conduire la Libye vers des élections générales à la fin de l’année.

Le chef du Conseil présidentiel libyen, Mohammed al-Menfi, avait déclaré plus tôt samedi qu’une délégation gouvernementale de haut niveau se rendrait en Turquie dans les deux prochains jours, pour discuter de « ce qui a été convenu et étudié ».

« Les intérêts communs qui lient les deux pays (Turquie et Libye) seront préservés pendant le mandat du Conseil présidentiel et du gouvernement d’entente nationale », a-t-il ajouté, dans un communiqué.

Il a également souligné « l’importance du retour des entreprises turques pour achever leurs travaux en suspens en Libye et contribuer aux projets de reconstruction. »

Le 26 mars, Mohammed al-Menfi et une délégation qui l’accompagnait ont effectué la première visite de travail en Turquie après sa prise de fonction, à l’invitation du président turc Recep Tayyip Erdogan.

Le 27 novembre 2019, les parties turque et libyenne ont signé deux mémorandums d’entente relatifs à la coopération sécuritaire et militaire, et à la définition des zones de juridiction maritime, dans le but de protéger les droits des deux pays découlant du droit international.

En application du mémorandum de coopération en matière de sécurité, la Turquie a apporté son soutien au gouvernement libyen pour affronter la milice du général à la retraite Khalifa Haftar, soutenue par des pays arabes et européens, et qui conteste la légitimité et l’autorité du gouvernement.

SourceAgences

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos