mardi, mai 17, 2022

La Russie suspend l’approvisionnement de la Finlande en électricité

La plus grande compagnie d'électricité de Russie, Inter Rao,...

Diplomate tunisien : « Une visite prévue du Président Kaïs Saïed en Russie »

Une source diplomatique tunisienne a révélé que des efforts...

L’Allemagne et l’Autriche se disent prêtes à payer le gaz russe en roubles

L'Allemagne et l'Autriche se sont dites prêtes à payer...

L’Allemagne serait sur le point de fournir des chars antiaériens à l’Ukraine

Les médias allemands ont rapporté, ce mardi, que Berlin...

Poutine et Zelensky félicitent Macron pour sa réélection

Le président russe Vladimir Poutine a félicité son homologue...

Libye : Les forces pro-GNA prennent d’assaut des positions importantes dans les axes du sud de Tripoli

L’armée libyenne a annoncé, mardi, avoir repris le contrôle des positions auparavant occupées par la milice du général putschiste Khalifa Haftar au niveau des axes dans le sud de Tripoli.

C’est ce qui ressort d’un communiqué rendu public par l’armée libyenne et diffusé par le centre de médias de l’opération « Volcan de la Colère » via sa page Facebook officielle.

« Nos forces héroïques ont renforcé leurs positions et ont pris d’assaut des positions importantes qui étaient occupées par les forces de la milice terroriste de Khalifa Haftar au niveau des axes de Kazerma et d’al-Khilla et d’Aïn Zara », indique le communiqué.

Plus tôt dans la journée de mardi, l’armée libyenne a commencé à avancer en direction de l’ancien aéroport de Tripoli, dans le sud de la capitale vers des sites stratégiques situés dans ses environs, selon la déclaration d’une source militaire libyenne à Anadolu Agency.

Ce développement intervient après que l’armée libyenne ait réussi à prendre le contrôle d’axes de combats et de camps stratégiques dans le sud de Tripoli, notamment les camps de Hamza et de Yarmouk.

Soutenue par certains pays arabes et européens, la milice de Haftar mène depuis le 4 avril 2019 une attaque défaillante pour prendre le contrôle de Tripoli, siège du gouvernement reconnu par la communauté internationale, faisant plusieurs morts et blessés, ainsi que d’importants dégâts matériels.

Cependant, la milice de Haftar continue de subir de lourdes pertes, à la suite des ripostes violentes dans toutes les villes de la côte ouest, jusqu’à la frontière avec la Tunisie, en plus de la libération de la base stratégique d’Al-Wattia et les villes de Badr, Tiji et la ville d’Al-Assabia (sud-ouest de Tripoli).

SourceAgences

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos