lundi, novembre 30, 2020

Libye : les milices de Haftar viole le cessez-le-feu conclu vendredi dernier

L’armée libyenne a annoncé, jeudi, que la milice du général putschiste Khalifa Haftar avait violé le cessez-le-feu conclu dans le pays.

C’est ce qui ressort d’un communiqué publié par la salle des opérations de Syrte et Al-Jofra, relevant de l’armée libyenne, sur sa page Facebook.

« Il y a eu une tentative des bandes terroristes d’Al-Karama et des mercenaires (russes) du groupe Wagner de cibler nos forces héroïques avec plus de 12 missiles Grad », peut-on lire dans le communiqué.

Et d’expliquer qu’il s’agit « d’une violation évidente de l’accord de cessez-le-feu qui a été annoncé vendredi dernier ».

Le communiqué a souligné que « la salle des opérations de Syrte et Al-Jofra n’hésitera pas à répondre à ces actions, selon la décision des responsables des opérations sur le terrain ».

Le gouvernement libyen a appelé, jeudi, la milice de Haftar à cesser ses attaques et ses crimes dans les villes de Syrte (nord) et de Taraghin (sud-ouest).

Le gouvernement a déclaré dans un communiqué qu’il « ne restera pas passif et ne négligera pas son devoir de protéger le peuple libyen et d’oeuvrer à le faire passer pacifiquement à une phase plus stable ».

Un cessez-le-feu prévaut en Libye depuis vendredi, conformément à deux déclarations simultanées du Conseil de présidentiel du gouvernement libyen et de la Chambre des représentants de Tobrouk (Est) pro-Haftar, qui dispute au gouvernement de Tripoli la légitimité et l’autorité sur le pays.

Les deux déclarations, qui ont convergé sur des points communs, notamment le cessez-le-feu et la tenue d’élections présidentielles et législatives, ont été largement saluées par le monde arabe et la communauté internationale, tandis que le porte-parole de Haftar, Ahmed Al-Mismari, a critiqué le cessez-le-feu.

Le gouvernement libyen s’efforce de rétablir la sécurité et d’améliorer les services publics, qui ont été fortement endommagés par la guerre menée par les milices de Haftar contre le gouvernement, avec le soutien de pays arabes et occidentaux.

SourceAgences

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos

Crimes des milices de Haftar à Oubari : l’armée libyenne s’étonne du silence onusien

L'armée libyenne a fait part, dimanche, de son « étonnement » face au silence affiché par la Mission des Nations unies en Libye, au sujet de...

Irak : Le Parlement appelle à une réponse ferme à la suspension des visas...

La suspension de la délivrance de visas par les Émirats arabes unis (EAU) aux ressortissants de 13 pays, dont l'Irak ne cesse de susciter de vives réactions. Cette...

Assassinat du scientifique iranien : Doha appelle Téhéran à calmer les esprits

Samedi, le Qatar a appelé l’Iran «à calmer les esprits et à tenter de trouver des résolutions radicales aux questions aiguës», en commentant l’assassinat...

Irak : un policier tué et un civil blessé lors d’une attaque de «...

Un policier irakien a été tué tandis qu’un civil a été blessé, samedi, lors d’une attaque lancée par l’Organisation terroriste « Daech » à...

Responsable soudanais : la délégation israélienne a visité le système des industries de défense

Le membre du Conseil de la souveraineté soudanaise, Mohamed Al-Feki Suleiman, a déclaré que la délégation israélienne récemment arrivée à Khartoum, a visité le système des...