mardi, avril 20, 2021

Libye : Libération totale de l’aéroport de Tripoli, selon Le GNA

Les forces du gouvernement libyen ont libéré totalement l’aéroport international de Tripoli dans le sud de la capitale (ouest), mercredi, selon un porte-parole militaire gouvernemental.

Cela s’est produit quelques heures après que l’armée libyenne a officiellement annoncé le lancement de l’opération visant à libérer l’aéroport de la milice du général renégat, Khalifa Haftar.

Le porte-parole du centre de médias de l’opération Volcan de la colère, Mustafa al-Majai, a déclaré à l’Agence Anadolu que « leurs forces ont pris le contrôle total de l’aéroport intrenational de Tripoli, un an après l’emprise de la milice de Haftar ».

« Volcan de la colère » est une opération militaire lancée par le gouvernement libyen, reconnu par la communauté inernationale, pour repousser l’attaque défaillante menée par la milice de Haftar depuis le 4 avril 2019 pour contrôler la capitale Tripoli, siège du gouvernement, faisant des dizaines de morts et de blessés dans les rangs des civils, ainsi que d’importants dégâts matériels.

Al-Majai a ajouté que « les forces du gouvernement ont lancé les opérations de ratissage à l’aéroport pour effectuer les opérations de déminage afin d’enlever les mines laissées par la milice de Haftar ».

Le responsable a souligné que « la milice de Haftar qui était dans l’aéroport s’est enfuie en direction de la région de Kasr Bin Ghachir dans le sud de Tripoli, pour se rendre à Tarhouna (sud-est de la capitale) par la suite.

Plus tôt dans la journée de mercredi, l’armée libyenne a annoncé le lancement d’une attaque depuis 3 axes pour libérer Trahouna.

L’aéroport de Tripoli était un aéroport international desservant la capitale, il est situé à environ 27 km de Tripoli dans la région de Kasr Bin Ghachir.

Mais l’aéroport est fermé depuis 2014, en raison des dommages considérables qu’il a subis à la suite des affrontements dont il a été témoin à l’époque, entre les forces « Fajr Libye » affiliées au gouvernement libyen et les milices de Zentan fidèles à Haftar.

Les vols ont été déroutés vers l’aéroport international de Mitiga.

En moins de deux mois, l’armée libyenne a réussi à libérer toutes les villes de la côte ouest, jusqu’à la frontière avec la Tunisie, en plus de la base stratégique « Al-Wattia » et des villes de Badr et Tiji, ainsi que la ville d’Al-Asabi’a (sud-ouest de Tripoli).

Avec le soutien de pays arabes et européens, la milice de Haftar a lancé, depuis le 4 avril 2019, une attaque infructueuse pour prendre le contrôle de la capitale, Tripoli, siège du gouvernement. Ce qui a causé des morts et des blessés parmi la population civile, ainsi que d’importants dégâts matériels.

SourceAgences

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos