jeudi, décembre 3, 2020

Libye : L’UE retire le nom d’Aguila Saleh de la liste des personnes visées par des sanctions

Le Conseil de l’Union européenne a retiré le nom d’Aguila Saleh, Président du Parlement de Tobrouk, et celui de l’ancien Président du Congrès Général National, Nouri Bousahmein, de la liste des personnalités et organisations liées au conflit libyen et visées par des sanctions.

Le Conseil a déclaré, dans un communiqué publié vendredi sur son site web, qu’ « il a été convenu de retirer le nom d’Aguila Saleh, compte tenu de sa récente participation constructive en faveur d’une solution politique négociée à la crise libyenne ».

Le communiqué ajoute en outre que le Conseil continuera à suivre avec attention les positions d’Aguila Saleh concernant le soutien au processus de Berlin et les efforts de la mission des Nations Unies en Libye.

Le Conseil de l’UE a également précisé que « le retrait du nom de Bousahmein de la liste intervient du fait de son extranéité au processus politique libyen ».

Les deux hommes faisaient l’objet de plusieurs sanctions imposées par l’Union européenne depuis 2016, dont l’interdiction de voyager et le gel de leurs avoirs.

Le communiqué indique que l’Union européenne se félicite des déclarations faites le 21 août par Aguila Saleh et le président du Conseil présidentiel du gouvernement d’entente nationale, Fayez Al-Sarraj (concernant le cessez-le-feu).

Ces deux annonces « ont accéléré les développements prometteurs en Libye, et ont créé une opportunité d’amener les Libyens à se rapprocher de la finalisation d’un processus politique », précise-t-il.

Le Conseil a ajouté que « cette décision conforte l’utilisation stratégique du régime des sanctions décidées par l’Union européenne, à la lumière des évolutions sur le terrain ».

Et de souligner que « ces mesures ont pour but d’amener à un changement de politique ou d’activité de la part des entités et des individus responsables de comportements malveillants, et qu’elles sont de nature à la fois proportionnelle et ciblée, sans pour autant être de nature punitive ou répressive ».

SourceAgences

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos

L’Allemagne livre un navire de guerre sophistiqué à Israël

L'armée israélienne a annoncé, jeudi, qu'elle avait reçu un navire de guerre de classe "Sa'ar VI", le premier d'une flotte de 4 navires qu'Israël avait...

Al-Jazeera : «Une résolution à la crise du Golfe est attendue les heures à venir»

La chaîne informationnelle, Al-Jazeera, a indiqué, hier mercredi, que «les heures à venir pourraient apporter une résolution à la crise du Golfe», signalant que...

10 bases militaires et 20 mille combattants entre forces étrangères et mercenaires en Libye...

La Mission d'appui des Nations Unies en Libye a mis en garde mercredi contre les répercussions négatives découlant de la présence de 10 bases militaires et...

L’émir du Qatar et Kushner discutent des développements au Moyen-Orient

L'émir du Qatar, cheikh Tamim bin Hamad al-Thani, a discuté, mercredi, avec Jared Kushner, gendre et Conseiller du président américain Donald Trump, des derniers...

Libye : Accord sur un mécanisme de vote pour élire le chef du gouvernement...

Les participants au Forum de dialogue politique libyen ont convenu, mercredi, d’adopter un mécanisme de vote pour convenir des critères de candidature pour le...