dimanche, septembre 26, 2021

L’Irak conteste les bombardements iraniens dans une zone frontalière

Le ministère irakien des Affaires étrangères a convoqué, jeudi, l’ambassadeur de Téhéran à Bagdad, Iraj Masjedi, afin de contester les bombardements iraniens dans une zone frontalière dans la province d’Erbil, dans le nord du pays.

Dans un communiqué rendu public, le ministère irakien a tenu à condamner l’opération militaire iranienne, appelant Téhéran à cesser les bombardements.

Le ministère a également exigé le respect de la souveraineté de l’Irak afin de pouvoir étudier une éventuelle coopération bilatérale en matière de sécurité au niveau des frontières communes et ainsi, développer les relations historiques avec l’Iran.

En effet, les autorités iraniennes avaient annoncé, mercredi, que les gardiens de la révolution ont bombardé des zones montagneuses frontalières de la province nord-irakienne d’Erbil.

Ces bombardements ciblaient des groupes affiliés au “Parti démocratique du Kurdistan” et au “Parti démocratique du Kurdistan d’Iran”, classés comme organisations terroristes par Téhéran.

Le ministère iranien de la Défense avait aussi affirmé, via un communiqué, avoir mené des attaques similaires, mardi, sans publier d’informations relatives aux pertes dans les rangs des groupes terroristes.

Il est à rappeler que Bagdad avait convoqué Masjedi en janvier dernier pour « violation de sa souveraineté » suite au tir par Téhéran de 22 missiles sur des bases irakiennes abritant des soldats américains.

SourceAgences

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos