mercredi, avril 14, 2021

L’Irak secoué par le meurtre et le viol collectif d’une fillette de 6 ans

Le service national de la sécurité en Irak a annoncé, dimanche, l’arrestation de trois personnes impliquées dans le meurtre et le viol d’une fillette de 6 ans à Bagdad.

Par voie de communiqué, consulté par l’Agence Anadolu, le service de la sécurité a indiqué que les circonstances du crime ont été déterminées, trois heures après la découverte du corps de la victime à l’intérieur d’une maison en cours de construction dans la région de Sabaa Al-Bour, au nord de Bagdad.

Les forces de sécurité ont pu arrêter, sur ordre judiciaire, les trois accusés.

« Au cours de l’enquête préliminaire, il a été constaté que les trois inculpés avaient attiré l’enfant avant de la violer à tour de rôle et finir par la tuer. Les dépositions des accusés ont été enregistrées et envoyées aux autorités judiciaires compétentes afin que ces dernières prennent les mesures nécessaires à leur encontre », lit-on dans ledit communiqué.

La police irakienne a publié une photo des trois adolescents, les yeux bandés, portant l’uniforme de la prison.

Il convient de noter que l’article 406 du Code pénal dispose que quiconque tue une personne avec préméditation ou guet-apens est passible de la peine de mort.

Une vague d’indignation a secoué le pays. Pour les Irakiens, c’est le crime de trop. Sur la toile, les internautes ont appelé à des manifestations massives exigeant la protection des droits des femmes et des enfants en Irak.

SourceAgences

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos