mardi, septembre 28, 2021

L’Opep décide de baisser la production pétrolière

L’Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) et ses alliés ont annoncé dimanche soir qu’ils avaient convenu de réduire leur production de pétrole brut d’un total de 9,7 millions de barils par jour (b / j) à partir du 1er mai prochain.

La réduction initiale de 9,7 millions de barils par jour sera valable pendant deux mois, soit jusqu’au 30 juin de l’année en cours, a indiqué l’Opep dans un communiqué.

Pour la période suivante de six mois, soit du 1er juillet au 31 décembre, la réduction de la production totale sera assouplie à 7,7 millions de b / j.

Ensuite, interviendra un ajustement de 5,8 millions de b/j pour une période de 16 mois, du 1er janvier 2021 au 30 avril 2022.

Les 23 membres du groupe, connus sous le nom d’Opep +, vont réduire leurs productions pétrolières individuelles en fonction de leurs niveaux de production en octobre 2018, selon le communiqué.

Cependant, l’Arabie saoudite poids lourd de l’Opep et la Russie, non leader de l’Opep, réduiront leurs productions individuelles de 11 millions de b / j.

L’accord actuel sera valable jusqu’au 30 avril 2022, avec une révision en décembre 2021, pour une éventuelle prolongation.

Les pays membres de l’Opep + se réuniront le 10 juin prochain par vidéoconférence pour déterminer si de nouvelles mesures sont nécessaires pour équilibrer le marché mondial du pétrole.

Pour rappel, les cours du pétrole brut avaient sérieusement chuté au cours du premier trimestre 2020, poussés par une baisse de la demande due à la propagation du nouveau coronavirus à travers le monde.

Les cours ont atteint leurs niveaux le plus bas depuis 2002 fin mars, aux alentours de 21 dollars le baril pour le Brent et 18 dollars pour le West Texas Intermediate (WTI), alors qu’ils étaient entre 60 et 70 dollars au début de l’année 2020.

SourceAgences

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos