vendredi, juin 25, 2021

Libye-GNA: nous ne comptons plus sur l’ONU

Hicham Abu Chkiwat, sous-secrétaire du ministère des Communications du gouvernement libyen, a déclaré ne plus compter sur la mission des Nations unies (ONU), car cette dernière n’a prise aucune position contre le bombardement des cibles civiles par les milices de Khalifa Haftar.

Dans une déclaration à la chaîne privée libyenne « Al-Ahrar », Hicham Abu Chkiwat a déclaré que malgré les détails fournis par le gouvernement sur l’attaque de Khalifa Haftar contre l’aéroport international de Mitiga, la mission de l’ONU n’a pas réagi.

Le gouvernement libyen a annoncé, vendredi soir, que des drones de l’aviation soutenant Khalifa Haftar ont ciblé plusieurs lieux de la capitale, Tripoli, dont l’aéroport international de Mitiga.

Dans des déclarations faites à l’Agence Anadolu (AA), Mustafa Al-Mujai, porte-parole du centre d’information de l’opération « Volcan de la Colère », relevant du gouvernement libyen, a indiqué que les frappes qui ont visé le camp du 7 avril dans la région « d’Al-Suwani » au sud de Tripoli, ont été menées à partir « d’un drone émirati ».

Al-Mujai a ajouté que les frappes aériennes visaient également l’aéroport international de Mitiga, à Tripoli, qui a été fermé, vendredi, après avoir été la cible de roquettes tirées par la milice de Haftar.

Plus tôt dans la journée, le trafic aérien à l’aéroport de Mitiga a été interrompu, après que l’aéroport ait été la cible de plus de 20 missiles Grad tirés par les milices de Haftar.

Le 12 décembre 2019, l’administration de l’aéroport international de Mitiga a annoncé la réouverture de l’espace aérien de l’aéroport, après une fermeture de 3 mois, suite aux raids répétés de l’aviation de Haftar.

Tripoli, le siège du gouvernement d’entente nationale (reconnu par la communauté internationale), ainsi que ses environs, est depuis le 4 avril dernier le théâtre de batailles armées avec les forces de Haftar, qui tente de s’emparer de la ville, défendue par une forte mobilisation des forces gouvernementales.

SourceAgences

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos