24.8 C
New York
dimanche, juillet 21, 2024

Buy now

spot_img

Macron appelle les jeunes Algériens et Africains à bannir « le sentiment anti-France »

Le président français, Emmanuel Macron a appelé, ce vendredi, depuis l’Algérie où il est en visite de trois jours, les jeunes Algériens et Africains à bannir « le sentiment anti-France ». « Votre avenir, ce n’est pas l’anti-France » a-t-il lancé, accusant ceux qu’il a appelé « de nouveaux impérialistes » d’être à l’origine de cette campagne dirigée contre son pays, notamment en Afrique où des mouvements anti-français ont vu le jour ces dernières mois.

Emmanuel Macron a dénoncé, dans la foulée, « l’immense manipulation de réseaux sociaux téléguidés en sous-main par des puissances étrangères », visant sans les citer la Russie, la Chine et la Türkiye.

Par ailleurs, le président français s’est dit favorable à l’organisation d’un nouveau match amical entre l’équipe nationale algérienne de football et son homologue française.

« Ça serait une belle chose pour conjurer le passé », a répondu Emmanuel Macron à une question de savoir s’il était favorable pour le déroulement d’une telle confrontation. Et le président français d’ajouter : « La culture et le sport sont des terrains où nous devons être ensemble. Parfois, on peut s’affronter mais amicalement ».

Pour rappel, la dernière confrontation entre les Verts d’Algérie et les Bleus de France remonte au mois d’octobre 2001. À l’époque, l’équipe de France, championne du monde et détentrice de la coupe d’Europe, a affronté à Paris au Stade de France, les camarades de Djamel Belmadi, actuel sélectionneur des Fennecs d’Algérie. Mais la rencontre n’est pas allée à son terme en raison d’un envahissement de terrain par les supporters algériens, alors que le score était de 4 à 1 pour l’équipe de France.

L’idée d’organiser un deuxième match amical a été lancée, en septembre 2019, par le sélectionneur national Djamel Belmadi.

Depuis, l’éventualité d’organiser cette partie a été évoquée plusieurs fois par le président de la Fédération Française de Football (FFF) Noël Le Graët. Mais, aucune date n’a été fixée. « Ça fait huit ans que je suis à la Fédération, j’ai toujours souhaité aller à Alger. On n’a jamais réussi à trouver un accord », affirmait le patron de la FFF en septembre 2020.

Le même Noël Le Graët est revenu à la charge en mettant en cause la politique comme principal obstacle pour le déroulement de ce match entre l’Algérie et la France. « J’ai toujours envie de le faire, mais c’est la politique qui m’empêche de le faire », a-t-il dit en juin 2021.

SourceAgences

Dernières infos

Tunisie : des personnalités politiques déférées devant le parquet (Front de salut national)

Le Front de salut national (FSN), une coalition de...

Séisme en Turquie et en Syrie : Le Qatar tient à jouer un rôle pour la reconstruction

Le Croissant-Rouge qatari a indiqué, jeudi, que «l’Etat du...

La Commission européenne interdit à ses employés d’utiliser l’application TikTok

La Commission européenne a demandé à ses employés, ce...

Russie : Crash d’un avion de l’armée dans l’ouest du pays

Un avion du ministère russe de la Défense s'est...

À ne pas rater

La France et les Emirats arabes unis discutent des « défis en Ukraine et en Iran »

La ministre française des Affaires étrangères, Catherine Colonna, a...

Abou Dhabi et Doha à la tête des villes les plus sûres au monde

Les deux villes du Moyen-Orient, Abou Dhabi et Doha...

L’émir du Qatar participe à un mini-sommet arabe tenu à Abou Dhabi  

Les dirigeants du Conseil coopératif du Golfe (CCG) ont...

Affaire de l’activiste algérienne: la France estime « avoir protégé une ressortissante française »

La France a réagi officiellement, ce jeudi, à l'affaire de l'exfiltration de la gynécologue et activiste algérienne, Amira Bouraoui, qui a suscité la colère...

L’Algérie rappelle son ambassadeur à Paris pour « consultations »

Le président algérien, Abdelmadjid Tebboune a rappelé, ce mercredi, l'ambassadeur d'Algérie à Paris (France), Saïd Moussi, "pour consultations", a indiqué la présidence algérienne, dans...

Algérie : Tebboune effectuera sa première visite en France au mois de mai

La présidence algérienne a annoncé, dimanche, une visite prochaine en France du président du pays, Abdelmadjid Tebboune, prévue pour le mois de mai prochain,...

Passé colonial français en Algérie : Macron refuse de « demander pardon »

Le Président français, Emmanuel Macron a affirmé qu'il "ne demandera pas pardon à l'Algérie" pour le passé colonial de son pays. S'exprimant dans une...

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici