mardi, juin 15, 2021

Mali : Le Président et le Premier ministre annoncent leur démission

Le président de Transition malienne, Bah N’Daw, et le Premier ministre, Moctar Ouane, ont annoncé, mercredi, leur démission, ont rapporté des médias maliens et étrangers.

« Ce mercredi 26 mai 2021 dans la matinée, Bah N’Daw a présenté sa démission au vice-président Assimi Goïta en présence de la délégation de la CEDEAO (Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest, NDLR). Il a demis le gouvernement avant de démissionner », a rapporté le journal en ligne malien « Malijet ».

Selon le même média, le poste de vice-président sera supprimé et Assimi Goïta assumera les charges de président, avec un nouveau premier ministre qui formera « un gouvernement de consensus ».

De nombreux autres médias maliens et étrangers ont rapporté la démission du président et du premier ministre de Transition, au lendemain de leur destitution par le vice-président Assimi Goïta.

Lundi en début de soirée, le président Bah N’Daw, le premier ministre Moctar Ouane et des personnalités civiles et militaires ont été arrêtées et conduits à la caserne militaire de Kati, a une quinzaine de kilomètres de Bamako. Dans une déclaration publiée mardi, dans laquelle il a annoncé leur destitution, le vice-président a accusé Bah N’Daw Moctar Ouane d’avoir violé la charte de la Transition en composant, sans l’y avoir associé, le nouveau gouvernement dont la liste été publiée dimanche.

Deux membres influents de l’ancienne junte militaire, n’ont pas été reconduits dans la nouvelle équipe gouvernementale. Il s’agit des ministres de la Défense et de la Sécurité. Plusieurs organisations et pays accompagnant la transition politique malienne ont dénoncé un « coup de force » et exigé la libération « immédiate et inconditionnelle » des personnalités arrêtées.

Une réunion du Conseil de sécurité de l’ONU est convoquée ce mercredi pour se pencher sur la situation au Mali. Le Mali a engagé une transition politique en août dernier, suite à un coup d’État militaire ayant renversé le régime de l’ancien président Ibrahim Boubacar Keita. Ce dernier avait été arrêté et conduit à la garnison de Kati d’où il avait annoncé sa démission et celle de son gouvernement à travers une déclaration retransmise en temps réel par la télévision publique malienne.

SourceAgences

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos