jeudi, mai 26, 2022

La forte demande pousse le Qatar à augmenter sa production de gaz à 64%

Le ministre de l’Energie du Qatar, Saad Charida al-Kaabi, a signalé...

La Russie suspend l’approvisionnement de la Finlande en électricité

La plus grande compagnie d'électricité de Russie, Inter Rao,...

Diplomate tunisien : « Une visite prévue du Président Kaïs Saïed en Russie »

Une source diplomatique tunisienne a révélé que des efforts...

L’Allemagne et l’Autriche se disent prêtes à payer le gaz russe en roubles

L'Allemagne et l'Autriche se sont dites prêtes à payer...

L’Allemagne serait sur le point de fournir des chars antiaériens à l’Ukraine

Les médias allemands ont rapporté, ce mardi, que Berlin...

Manifestations contre l’application d’un impôt sur les indemnités au Burkina

Des milliers de personnes ont manifesté samedi dans les rues de Ouagadougou et dans plusieurs autres villes du Burkina Faso pour dénoncer l’application de l’impôt unique sur les traitements et salaires (IUTS), a constaté Xinhua sur place à Ouagadougou.

A l’instar de la capitale Ouagadougou, les travailleurs ont manifesté dans plusieurs autres ville du pays à l’appel du collectif des organisations syndicales pour exiger du gouvernement l’annulation pure et simple de cette taxe.

L’impôt sur le traitement et les salaires était prélevé uniquement sur les salaires des travailleurs de la fonction publique alors que les salaires, les primes et les indemnités des travailleurs du privé étaient soumis à cette taxe, selon le gouvernement.

Dans la nouvelle loi des finance, le gouvernement a décidé d’imposer les salaires, les primes et les indemnités des travailleurs du secteur public pour rendre une justice sociale entre les travailleurs selon le gouvernement.

Pour les syndicats, il s’agit d’une diminution du pouvoir d’achat dans un contexte marqué par une crise économique.

Dans la foulée les syndicats ont déposé un préavis de grève du 16 au 20 mars 2020.

SourceAgences

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos