lundi, novembre 30, 2020

Maroc : Le deuxième round de dialogue entre les parties libyennes débutera vendredi soir

Un responsable du ministère marocain des affaires étrangères a déclaré que le deuxième round de dialogue entre les deux parties libyennes débutera vendredi soir au Maroc.

« Le deuxième round du dialogue libyen débutera à 22:00 heure locale (21:00 GMT) », a ajouté à l’Agence Anadolu le responsable qui a requis l’anonymat.

C’est la première intervention d’un responsable marocain au sujet du dialogue libyen, après que celui-ci ait été reporté à plus d’une reprise.

Le dialogue entre les deux parties devait avoir lieu, dimanche, au Maroc, puis a été reporté à mardi, avant que les médias libyens, dont la chaîne privée « Libya Al-Ahrar », n’annoncent qu’il se tiendrait jeudi, avant d’être à nouveau reporté à vendredi.

Un membre du Haut Conseil d’Etat libyen a déclaré, jeudi, que le deuxième round du dialogue libyen débutera vendredi au Maroc.

Le Maroc a accueilli le premier round de dialogue entre les parties libyennes du 6 au 10 septembre, qui a vu la participation des délégations du Haut Conseil d’Etat et de l’Assemblée des représentants de Tobrouk (Est, qui soutient la milice du général putschiste Khalifa Haftar).

Les deux parties au dialogue sont parvenues à un accord global concernant les modalités liées aux postes de souveraineté et à la reprise des sessions afin de finaliser les procédures nécessaires à l’activation et à la mise en œuvre de l’accord.

Le mois dernier, le chef du conseil présidentiel libyen, Fayez Al-Sarraj, a exprimé sa « ferme intention » de passer le relais à la prochaine autorité exécutive, au plus tard fin octobre, à condition que le comité de dialogue ait achevé ses travaux.

Un conflit armé sévit depuis des années en Libye où, avec le soutien des pays arabes et occidentaux, la milice de Haftar conteste la légitimité et l’autorité du gouvernement reconnu internationalement, causant des morts et des blessés parmi la population civile, ainsi que des dégâts matériels considérables.

Les deux parties au conflit libyen ont accepté un cessez-le-feu, en cours depuis le 21 août dernier, mais que la milice de Haftar viole régulièrement.

SourceAgences

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos

Crimes des milices de Haftar à Oubari : l’armée libyenne s’étonne du silence onusien

L'armée libyenne a fait part, dimanche, de son « étonnement » face au silence affiché par la Mission des Nations unies en Libye, au sujet de...

Irak : Le Parlement appelle à une réponse ferme à la suspension des visas...

La suspension de la délivrance de visas par les Émirats arabes unis (EAU) aux ressortissants de 13 pays, dont l'Irak ne cesse de susciter de vives réactions. Cette...

Assassinat du scientifique iranien : Doha appelle Téhéran à calmer les esprits

Samedi, le Qatar a appelé l’Iran «à calmer les esprits et à tenter de trouver des résolutions radicales aux questions aiguës», en commentant l’assassinat...

Irak : un policier tué et un civil blessé lors d’une attaque de «...

Un policier irakien a été tué tandis qu’un civil a été blessé, samedi, lors d’une attaque lancée par l’Organisation terroriste « Daech » à...

Responsable soudanais : la délégation israélienne a visité le système des industries de défense

Le membre du Conseil de la souveraineté soudanaise, Mohamed Al-Feki Suleiman, a déclaré que la délégation israélienne récemment arrivée à Khartoum, a visité le système des...