jeudi, mai 26, 2022

La forte demande pousse le Qatar à augmenter sa production de gaz à 64%

Le ministre de l’Energie du Qatar, Saad Charida al-Kaabi, a signalé...

La Russie suspend l’approvisionnement de la Finlande en électricité

La plus grande compagnie d'électricité de Russie, Inter Rao,...

Diplomate tunisien : « Une visite prévue du Président Kaïs Saïed en Russie »

Une source diplomatique tunisienne a révélé que des efforts...

L’Allemagne et l’Autriche se disent prêtes à payer le gaz russe en roubles

L'Allemagne et l'Autriche se sont dites prêtes à payer...

L’Allemagne serait sur le point de fournir des chars antiaériens à l’Ukraine

Les médias allemands ont rapporté, ce mardi, que Berlin...

Médias hébreux : «L’avion de Haftar à Tel-Aviv pour la deuxième fois»

Courrier arabe

Des médias hébreux ont signalé que «l’avion du général libyen à la retraite, Khalifa Haftar, avait atterri à l’aéroport de Tel-Aviv, ben Gourion, pour la deuxième fois en moins de 3 mois».

La radio officielle israélienne a signalé samedi que «la surveillance du mouvement aérien avait intercepté l’avion de Khalifa Haftar à l’aéroport de ben Gourion».

Elle ajouta : «L’avion de Haftar était resté deux heures, avant de partir», sans préciser la destination vers où il s’est dirigé.

De sa part, le correspondent militaire de la chaîne Kan, indiqua vendredi sur son compte Twitter : «L’avion privé de Khalifa Haftar (P4-RMA) a atterri à l’aéroport de ben Gourion, après un arrêt diplomatique à Chypres».

Il avait posté des images prise par FlyRadar (la compagnie spécialisée dans le traçage des avions), et indiqua : «L’avion est parti deux heures après, vers Chypres».

Toutefois, aucun détail n’a été communiqué sur l’identité des personnes qui se trouvaient à bord de l’avion, ni sur les raisons de la visite.

Il est à rappeler que les médias hébreux signalèrent le 2 novembre dernier, que «l’avion de Haftar, à son bord Saddam Haftar, le fils de ce dernier, était parti vers Israël pour négocier une place aux élections libyennes (prévues à l’époque le 24 décembre, avant d’être repoussées)».

Dans ce contexte, il importe de signaler que le chef de l’autorité exécutive libyenne, Abdelhamid Dbeibah, a nié les rumeurs qui prétendirent qu’il avait rencontré des responsables israéliens en Jordanie.

Le gouvernement à Tripoli avait publié un communiqué, affirmant qu’une telle chose ne se produira jamais, et soulignant sa position envers la cause palestinienne.

Les déclarations du gouvernement libyen étaient en réponse aux informations publiées par la chaîne al-Arabya Hadath, qui avait signalé que «Dbeibah, en visite en Jordanie, avait discuté avec le chef du Mossad israélien, pour que la Libye normalise ses relations avec Israël».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos