samedi, juillet 31, 2021

MEE : Le frère de ben Zayed en visite secrète à Téhéran

Courrier arabe

Le site britannique «The Middle East Eye»  a révélé que le représentant du souverain de la région orientale de l’émirat d’Abou Dhabi, aux Émirats arabes unis (EAU), et le consultant émirati de la sécurité nationale «Tahnoun bin Mohammed Al Nahyan» se trouvait à Téhéran, la capitale iranienne, depuis 48 heures.

Le site indiqua, aujourd’hui, que Tahnoun, le frère du prince héritier des EAU Mohamed ben Zayed, «avait été chargé de voyager en Iran, dans le cadre d’une mission secrète, qui vise à baisser les tensions entre les deux pays».

Il nota également que «la mission émiratie se présentait à l’ombre des tentations en cours pour organiser des négociations entre l’Arabie saoudite et l’Iran», signalant que plusieurs interventions internationales avaient été menées à ce sujet, allant de celle du premier-ministre irakien «Adel Abdel Mahdi», à celle du premier-ministre pakistanais «Imran Khan».

MEE précisa que «la visite se présentait quelques jours après les attaques de missiles, dont le tanker iranien a été victime au large des côtes saoudiennes, et qui avaient causé une sérieuse fuite de fuel», n’excluant pas la probabilité que l’affaire soit au menu des discussions prévues par Tahnoun.

Toutefois, il convient de signaler qu’après des années de rupture, un rapprochement considérable a été noté au cours de cette année, concernant les relations émirato-iraniennes, spécialement après que les EAU avaient envoyé un comité de hauts responsables de sécurité à Téhéran.

Une visite dont Abu-Dhabi déclara qu’elle visait à discuter les affaires de collaboration frontalière, et l’échange des informations de sécurité, mais dont Téhéran avait préféré garder le silence, et s’abstenir de tous commentaires.

Aujourd’hui, les analystes signalent qu’«envisager la paix entre l’Iran et les EAU est difficile, en tenant compte des actions émiraties toujours en cours au Yémen, et de sa constante requête d’intervention occidentale pour maintenir la sécurité de la région», et vu que de telles manœuvres n’inspirent pas les Iraniens, et seront impossible à délaisser par les Émirats, trouver un terrain d’entente entre les deux risque d’être impossible.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos