mardi, septembre 28, 2021

Môotaqali al-Ra’ay : «Salmane al-Odah et les détenus de 2017 privés d’appeler leurs familles pendant l’Aïd»

Courrier arabe

Le compte «Môotaqali al-Ra’ay» (détenus d’opinion) a affirmé, hier mardi, que le prédicateur Salmane al-Odah ainsi que les autres détenus lors de la campagne de septembre 2017 avaient été privés de contacter leurs familles pendant l’Aïd.

Le compte, célèbre sur Twitter pour s’intéresser à la situation des détenus dans les prisons saoudiennes, nota lors d’un tweet publié: «Il nous était confirmé que le cheikh Salmane al-Odah fut interdit de contacter sa famille pendant les trois jours de l’Aïd».

Il ajouta : «Il nous a également été confirmé que cette procédure fut appliquée à toutes les personnes détenues lors de la campagne de septembre 2017», déplorant l’injustice des autorités saoudiennes.

Rappelons que depuis quelques jours, Abdullah, le fils d’al-Odah avait diffusé une capsule, racontant les détails du jour de l’arrestation de son père, le 9 septembre 2017.

Il parla des pitoyables conditions de détention que son père avait vécues, des violations qu’il a subies et des procès arbitraires et inéquitables qu’on lui avait attribués, tenant à ce que le monde découvre « les atrocités pratiquées à l’ombre par les autorités saoudiennes », et espérant que la communauté internationale agisse pour « rendre les droits volés » aux milliers de prisonniers enfermés au royaume wahhabite.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos