jeudi, décembre 2, 2021

«Netanyahou a bien été en Arabie saoudite», confirment des sources saoudiennes et un ministre israélien

Courrier arabe

Des sources saoudiennes et le ministre de l’Education israélien, Yoav Galant, ont affirmé que «les rapports médiatiques diffusés au sujet de la visite secrète de Netanyahou en Arabie saoudite étaient vrais», au moment où le gouvernement saoudien insiste à nier les informations.

Lors de déclarations présentées à la radio de l’armée israélienne, le ministre signala que «la visite de Netanyahou était un exploit formidable».

«En réalité, la réunion s’est tenue et il fut publiquement annoncée, même de façon semi officielle jusque-là, restant tout de même assez exceptionnelle», avait-il noté.

 Il ajouta : «Nos ancêtres avaient rêvé de cela. Le plus important est de voir le monde sunnite reconnaissant Israël et supprimant l’hostilité publique».

Par ailleurs, le journal américain, The Wall Street journal, a raporté que deux conseillers à la cour royale saoudienne lui avaient affirmé que «Netanyahou avait rencontré ben Salmane dimanche».

Le journal indiqua également, selon un haut responsable saoudien, tenu à rester anonyme, «Ben Salmane et Netanyahou avaient discuté sur plusieurs affaires, y compris la normalisation des relations avec l’Iran», précisant que «la réunion avait duré deux heures, sans que le moindre accord ne se soit cristallisé».

L’Arabie saoudite nie la visite

Par ailleurs, le ministre des Affaires étrangères saoudien, Fayçal ben Farhan, a nié que le prince héritier Mohamed ben Salman se soit entretenu avec des responsables israéliens.

 Il affirma, lors d’une publication postée sur son compte officiel, que «la réunion que Mohamed ben Salmane avait tenue était seulement entre des responsables saoudiens et américains».

Netanyahou insiste à garder le secret  

De son côté, Benjamin Netanyahou a refusé de commenter les rapports publiés au sujet de la visite secrète, indiqua sur la chaîne israélienne «13» : «Je ne me suis jamais lancé dans ces choses et je ne compte me le faire».

Il est à noter que l’Arabie saoudite refuse d’entretenir des relations officielles avec Israël, tant que son conflit avec la Palestine est irrésolu, au moment où des observateurs indiquent que «Riyad pourra bientôt changer de diplomatie».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos