dimanche, mai 9, 2021

Normalisation Israël-Maroc: vers la signature des premiers accords

Un haut responsable du ministère des Affaires étrangères marocain a déclaré mardi que Rabat et Tel-Aviv vont procéder à la signature de divers accords bilatéraux dans les domaines de l’économie, des finances, de l’aviation civile et du tourisme.

Dans une déclaration à l’agence Anadolu, le responsable marocain qui a requis l’anonymat, a indiqué que les deux parties envisagent également de signer un accord sur la gestion des ressources hydrauliques. Il a ajouté que d’autres réunions bilatérales auront lieu entre les deux parties, sans en préciser la nature.

A noter que la délégation américano-israélienne conduite par le gendre et conseiller du président américain Donald Trump, Jared Kushner, et l’envoyé de l’Administration américaine pour le conflit israélo-palestinien, Avi Berkowitz, a atterri mardi au Maroc. Il s’agit du tout premier vol commercial direct entre Rabat et Tel-Aviv depuis l’annonce de la normalisation des relations faite simultanément le 10 décembre 2020 par le président américain Donald Trump et le roi du Maroc Mohamed VI.

L’avion de la compagnie aérienne israélienne El Al était orné d’une (main de Fatma) accompagnée des drapeaux du Maroc, d’Israël et des États-Unis. Le mot “paix” serait inscrit sur cet avion en arabe, en hébreu et en anglais.

La délégation israélo-américaine est composée notamment du gendre et conseiller du président américain Donald Trump, Jared Kushner, l’envoyé de l’Administration américaine pour le conflit israélo-palestinien, Avi Berkowitz, le conseiller à la sécurité du Premier ministre Benjamin Netanyahu, Meir Ben-Shabbat, des journalistes ainsi que d’autres hauts responsables israéliens.

Selon un tweet du ministère marocain des Affaires étrangères, la délégation a été accueillie à l’aéroport de Rabat par des responsables locaux. Elle s’est ensuite rendue au mausolée royal où elle s’est recueillie sur les tombes des défunts roi Mohammed V et Hassan II. Une audience à huis clos avec l’actuel monarque Mohammed VI était prévue en fin de journée.

A noter que le Maroc est le quatrième pays arabe à convenir d’un accord de normalisation avec Israël au cours de l’année 2020, et ce, après que les Émirats arabes unis et le Bahreïn ont signé deux accords de normalisation le 15 septembre.

Alors que le Soudan avait annoncé, le 23 octobre, l’approbation de la normalisation, laissant la responsabilité de conclure un accord à cet égard au prochain Conseil législatif (pas encore élu).

Les quatre pays cités rejoignent ainsi deux pays arabes qui ont signé des accords de paix avec Israël, à savoir la Jordanie (1994) et l’Égypte (1979).

SourceAgences

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos