samedi, juin 12, 2021

«Nos relations avec les États-Unis ont contribué au renforcement de la stabilité de la région», déclare le Qatar  

Courrier arabe

Depuis le Qatar, Khaled Fahd al-Khater, le directeur de l’administration des politiques et des planifications, au ministère des Affaires étrangères, a signalé que «les relations entre le Qatar et les États-Unis devenaient de plus en plus solides et contribuaient à renforcer les priorités stratégiques, défensives, sécuritaires et économiques, dans la région et au Moyen-Orient».

L’agence de presse qatarie (QNA) a signalé que «Khaled Fahd al-Khater avait participé, mercredi à un dialogue organisé en vidéo conférence, sur «la conservation de la présence stratégique des États-Unis au Golfe», et qui fut lancé par «le Projet américain de sécurité», à l’occasion de la publication d’un rapport analysant «l’état de la collaboration stratégique des États-Unis au Golfe»».

«Khaled Fahd al-Khater signala que le renforcement des relations qui lient les États-Unis et le Qatar permettra la réalisation des objectifs régionaux conjoints, en mettant en place un plan basé sur l’équilibre, la collaboration, et la durabilité», avait déclaré QNA.

Le diplomate qatari, selon QNA, avait aussi indiqué : «Malgré ce qui a été dit au sujet du rôle américain, joué dans la région, nous remarquons que l’administration de Joe Biden porte le dossier de la sécurité au Golfe sur la liste de ses priorités», soulignant que «l’appel lancé à Téhéran pour l’inviter à retourner vers ses engagements, et le soin accordé par Washington au dossier de l’accord nucléaire de 2015, témoignaient de la bonne foi américaine».

Le rôle indispensable du Qatar

Khaled Fahd al-Khater signala également : «L’an dernier, lorsque les tensions avaient rythmés les relations entre l’Iran et les États-Unis, le Qatar a contribué à la désescalade, dans le but d’installer une stabilité».

Il expliqua : «Si Doha n’était pas intervenue pour conserver une marge de négociations, la situation aurait pu dégénérer et les ressources stratégiques internationales vitales, de la région, auraient été dangereusement impactées et spécialement les ressources maritimes».

Il ajouta : «Le soutien accordé par le Qatar à la défense et à la sécurité, en mettant en place la base militaire d’al-Udeid, signifie qu’il travaille pour améliorer les initiatives défensives complémentaires dans la région».

Il a précisé que «les facilité accordées par le Qatar au CENTCOM (United States Central Command) contribuait au renforcement de la défense américaine accordée au Golfe, et soutenait la sécurité et la stabilité de la région de l’Indo-Pacifique», tout en estimant que «la présence stratégique des États-Unis, dans la région, était au centre de la politique américaine adoptée dans la région».

«C’est ici que l’importance du rôle joué par le Qatar se fait voir, car notre politique étrangère réalise que la région ne peut avancer sans adopter une approche plus large garantissant l’équilibre des intérêts prioritaires», avait conclu Khaled Fahd al-Khater, en expliquant que «l’approche en question nécessite l’engagement des gouvernements, pour garantir la stabilité des pays de la région».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos