mardi, juin 15, 2021

«Nous sommes en état de guerre», déclarent les milices de Haftar en préparant une parade militaire

Courrier arabe

En Libye, le porte-parole des milices de Khalifa Haftar a déclaré que «la base aérienne de B’nina, au sud de Benghazi, organisera samedi une parade militaire, pour célébrer la révolution d’al-Karama (la dignité)», affirmant que «la guerre contre le terrorisme n’était pas finie».

Le porte-parole, Ahmad al-Mismari, signala lors d’une conférence de presse : «Cette parade ne cible personne et ne représente une menace pour aucune parti».

Il ajouta : «Nous sommes en état de guerre, la partie n’est pas finie et elle ne se terminera pas prochainement, nous sommes en guerre est contre le terrorisme et le crime».

«Nous sommes à la poursuite des terroristes et des cellules dormantes, et nous chassons des loups déployés dans diverses parties du pays, comme en témoignent des registres envoyés par la sécurité interne, le comité de neutralisation, à la direction générale, et par les unités qui suivent et appliquent ces missions», avait-il ajouté.

Al-Mismari indiqua aussi : «Cette guerre contre le terrorisme est une guerre internationale, menée dans plusieurs pays du monde et pas seulement en Libye».

Le parcours de la résolution est-il menacé ?

Ceci se présente alors que des parties s’inquiètent pour le parcours de la résolution politique en Libye, et s’interrogent sur la capacité de la nouvelle autorité libyenne à accomplir ses missions.

De sa part, le chef du nouveau gouvernement libyen, Abdelhamid Dbeibah, avait mis en garde contre quelconques tentations visant à allumer les flammes de la guerre, après que ses deux visites prévues à Benghazi et à Syrte ont été refoulées.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos