mercredi, mai 25, 2022

La forte demande pousse le Qatar à augmenter sa production de gaz à 64%

Le ministre de l’Energie du Qatar, Saad Charida al-Kaabi, a signalé...

La Russie suspend l’approvisionnement de la Finlande en électricité

La plus grande compagnie d'électricité de Russie, Inter Rao,...

Diplomate tunisien : « Une visite prévue du Président Kaïs Saïed en Russie »

Une source diplomatique tunisienne a révélé que des efforts...

L’Allemagne et l’Autriche se disent prêtes à payer le gaz russe en roubles

L'Allemagne et l'Autriche se sont dites prêtes à payer...

L’Allemagne serait sur le point de fournir des chars antiaériens à l’Ukraine

Les médias allemands ont rapporté, ce mardi, que Berlin...

NYT : les Émirats arabes unis ont financé une campagne aux États-Unis contre le Qatar

Courrier arabe

Le quotidien américain « The New York Times » a obtenu des informations exclusives à propos de fonds s’élèvent à des millions de dollars versés par les Émirats Arabes Unis au profit de George Nader, le conseiller du prince héritier d’Abou Dhabi, en vue de les utiliser dans une campagne contre Qatar.

Le journal a expliqué que George a travaillé en étroite collaboration avec Elliott Broidy, un homme d’affaires ayant financé la campagne de Trump. Broidy lui-même fait l’objet d’une enquête fédérale autour de possibles violations des lois régissant le lobbying.

Le même journal indique que Broidy a versé des fonds d’un montant de 250.000 dollars à « Américain Media Institute », un organe de presse à but non lucratif, afin de publier des articles critiquant Qatar.

En outre, il a payé l’Institut de « Hudson » ainsi que la Fondation de Défense des Démocraties (FDD) pour faire des conférences contre ce même pays du Golfe.

Broidy n’est pas le seul soupçonné de recevoir des fonds suspects. Le journal a rappelé que Paul Manafort, l’ancien dirigeant de la campagne de Trump a engrangé des millions de dollars en œuvrant au service de dictateurs étrangers et de chefs d’entreprise.

Thomas Barrack, un ami proche et un allié du président Trump à son tour fait l’objet d’une enquête autour de possibles infractions à la Loi sur le lobbying.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos