dimanche, septembre 19, 2021

Les milices de Haftar responsables du meurtre de 50 enfants et la fermeture de 220 écoles à Tripoli, affirme l’ONU

Courrier arabe

Le Secrétaire général des Nations Unies (ONU), Antonio Guterres, a assuré, ce mardi, que les milices du général à la retraite, Khalifa Haftar, avaient causé la mort et la mutilation de 50 enfants âgés entre six ans et dix-sept ans pendant ses attaques contre la capitale, Tripoli.

Il a ajouté, dans son rapport annuel concernant la situation des enfants dans le monde, que les conflits armés avaient engendré la fermeture de 220 écoles à Tripoli et ses environs, ce qui a privé 200 mille enfants de leur droit à l’éducation.

Guterres a exprimé « son horreur» après les informations de grand nombre de victimes en Libye, appelant à la cessation des combats et la condamnation de tout responsable.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos