mercredi, juin 16, 2021

ONU : Près de 700 violations des droits de l’homme recensés en RDC durant le mois de mars

Près de 700 violations des droits de l’homme ont été recensés en République démocratique du Congo (RDC) durant le mois de mars, a annoncé l’ONU mercredi.

Ces violations ont été commises par les forces de sécurité gouvernementales et des groupes armés sévissant dans le pays, selon un rapport onusien présenté mercredi à Kinshasa.

Le Bureau conjoint des Nations unies aux droits de l’homme (BCNUDH) « a documenté 681 violations des droits de l’homme sur tout le territoire de la RDC, soit une augmentation de 6% par rapport au mois de février (642 violations », souligne le rapport dont l’agence Anadolu a reçu une copie.

« Les agents de l’État sont responsables de 289 violations, soit 42% du total » et les groupes armés « de 392 atteintes aux droits de l’homme, soit près de 58% », précise le rapport, qui accuse les groupes armés d’avoir mené des « exécutions sommaires » d’au moins 227 personnes, dont 37 femmes et 15 enfants.

Les forces gouvernementales sont , quant à elles accusées d’avoir procédé à des « exécutions extrajudiciaires d’au moins 28 personnes, dont 3 femmes et 1 enfant ».

L’ONU indique, en outre, que 41 militaires de l’armée congolaise et six policiers ont été condamnés pour des violations des droits de l’homme, mais regrette qu' »aucun membre des groupes armes n’a été condamné ».

Joint par Anadolu, le vice – premier ministre congolais de la Justice, Célestin Tunda, a indiqué avoir consulté ce rapport, précisant que « les instances judiciaires s’en serviront pour rendre justice aux victimes ».

Ces violations ont été en partie recensées dans des provinces affectées par les conflits notamment celles de l’est du pays.

SourceAgences

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos