samedi, mai 8, 2021

Palestine: 36 listes se présentent aux élections législatives

36 listes ont présenté des candidatures aux élections législatives palestiniennes, selon la Commission électorale centrale.

La commission a indiqué, dans un communiqué, que jusqu’à jeudi à l’aube, 13 listes avaient été acceptées, tandis qu’elle étudiait encore les dossiers de candidature des autres listes.

Conformément à un décret présidentiel, les élections palestiniennes se dérouleront cette année en trois étapes : législatives (parlementaires) le 22 mai, présidentielles le 31 juillet, et élections au Conseil national le 31 août.

Les deux principales organisations palestiniennes, le Mouvement de libération nationale « Fatah » (dirigé par le président Mahmoud Abbas) et le Mouvement de résistance islamique « Hamas », se présentent sur deux listes, la première portant le nom « La tempête » et la seconde « Jérusalem est notre rendez-vous ».

Deux listes dissidentes issues du mouvement Fatah, la première représente la coalition de Marwan Barghouti, membre du comité central du mouvement et détenu dans les prisons israéliennes, avec Nasser al-Kidwa, que le mouvement a récemment écarté en raison de son intention de se présenter aux élections à titre individuel.

Quant à la seconde, c’est le leader écarté du « Fatah » Muhammad Dahlan qui la soutient.

Les factions de gauche affiliées à l’Organisation de libération de la Palestine se présentent aux élections avec plusieurs listes après que les efforts pour les unifier en une seule liste aient échoué.

28 listes non partisanes se présentent également à ces élections.

Parmi les listes présentées, on retrouve :

1 – Al Asifah (Mouvement Fatah) :

Le Mouvement de libération nationale palestinien « Fatah » a déposé sa liste électorale en s’alliant à quatre petites factions de l’Organisation de libération de la Palestine.

La liste est conduite par le vice-président du mouvement, Mahmoud Aloul.

La coalition comprend le Front de libération de la Palestine, le Front de lutte populaire palestinien, le Front arabe palestinien et le Front de libération arabe.

2-Jérusalem est notre rendez-vous (Hamas)

Sous le nom de « Jérusalem est notre rendez-vous », le mouvement « Hamas » a déposé sa liste électorale pour les élections législatives, conduite par Khalil al-Hayya, et elle comprend des dirigeants de Cisjordanie, y compris Jérusalem-Est, de la Bande de Gaza, des chrétiens, des universitaires, des indépendants et des détenus dans les prisons israéliennes.

3- Liberté (Coalition Barghouti et Al-Kidwa) :

Nasser Al-Kidwa, leader écarté du mouvement « Fatah », a présenté la candidature de sa liste aux élections législatives, soutenue par un membre du comité central du mouvement, Marwan Barghouti, qui est détenu dans les prisons israéliennes.

Al-Kidwa conduit la liste, qui comprend des universitaires et des dirigeants du mouvement Fatah proches de Barghouti.

4- L’avenir (Dahlan)

Le dit  » mouvement réformiste du mouvement Fatah « , dirigé par le leader déchu Mohammed Dahlan, a présenté une liste baptisée  » l’avenir  » pour participer aux élections, et qui comprend d’anciens cadres dissidents du mouvement de Cisjordanie, y compris Jérusalem-Est, et de la Bande de Gaza, ainsi que sa femme, Jalila Dahlan.

** Factions de la gauche palestinienne

5- Le pouls du peuple

Elle a été formée par le Front populaire de libération de la Palestine (la deuxième plus grande faction de l’Organisation de libération de la Palestine).

Elle comprend des leaders détenus dans les prisons israéliennes, notamment le secrétaire général du Front, Ahmed Saadat (tête de liste), la leader Khaleda Jarrar, et Ahed Abu Gholama.

6- Le changement démocratique

Elle a été formée par le Front démocratique pour la libération de la Palestine (troisième faction de l’OLP), dirigé par le leader Ibrahim Abu Hijleh, et elle comprend des prisonniers détenus dans les prisons israéliennes.

7- La gauche unie

Liste représentant l’alliance entre le Parti du peuple palestinien et l’Union démocratique palestinienne (FIDA).

8- Vers le changement et la fin de la division

Elle a été formée par l’Initiative nationale palestinienne, dirigée par Mustafa Barghouti, et comprend 50 candidats, qui sont des militants du mouvement et des personnalités nationales indépendantes.

** Listes indépendantes

9- Palestine pour tous

Constituée par Moufid Al-Hasayna, ministre des travaux publics dans le précédent gouvernement palestinien, elle comprend des personnalités indépendantes.

10- Patrie

L’ancien membre du Conseil législatif palestinien, Hassan Khreisheh, a déposé sa liste électorale sous le nom de « Patrie », qui comprend selon ses termes des  » élites intellectuelles, sociétales et culturelles. »

11 – Ensemble, nous pouvons…

L’ancien Premier ministre palestinien, Salam Fayyad (2007 à 2013), a déposé sa liste électorale pour se présenter aux élections sous le nom de  » Ensemble, nous pouvons. « 

Des listes indépendantes de moindre envergure :

12 – Ma dignité en tant que jeune

13- Loyauté et construction

14- Ça suffit !

15 – Al-Mourabitoun

16 – Le pouls du pays

17 – Palestine unie

18 – Justice et construction

19- La Palestine nous rassemble

20 – Jérusalem

21- Nous reviendrons

22 – La liste indépendante

23 – La renaissance de la nation

24- La voix du peuple

25 – Serment à la patrie

26 – Aube nouvelle

27 – rassemblement de tous les Palestiniens

28 – Liste du retour

29 – Liste de la justice et de la construction

30 – La liste du mouvement palestinien unifié

31 – liste du rêve

32 – Rassemblement des indépendants

33- Liste compétences

34- L’avenir palestinien

35 – Le mouvement national

36- Liberté et dignité

SourceAgences

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos