dimanche, septembre 19, 2021

Plus de 3 mille enfants palestiniens tués par l’occupation israélienne depuis le début de l’Intifada

Courrier arabe

Dimanche, le ministère de l’Information palestinien a annoncé que « depuis le début de l’Intifada il y a maintenant 20 ans, les forces israéliennes ont tué 3090 mineurs palestiniens, et continuent jusqu’à présent à commettre leurs exactions contre les enfants palestiniens ».

A l’occasion de la Journée internationale de la protection de l’enfance, le ministère a déclaré, dans un rapport publié sur son site web, que « plus de 3000 enfants sont morts et des dizaines de milliers ont été blessés par les forces de l’occupation israélienne ainsi que par les colons, entre le 28 septembre 2000 et la fin octobre 2019 ».

Le rapport du ministère a aussi mentionné que « depuis que le Président américain, Donald Trump, a déclaré Jérusalem comme nouvelle capitale d’Israël, le 6 décembre 2017, et jusqu’à la fin octobre 2019, 114 enfants ont été tués par l’occupation israélienne, des milliers ont été blessés par balles, et plus de 17 milles ont été arrêtés, et que depuis le début de cette année 745 mineurs ont également été incarcérés, 170 d’entre eux sont encore en prison ».

Le rapport, qui s’est appuyé sur les statistiques de « Palestinian Society Prisoner’s Club » et le « The Commission of Detainees Affairs« , a ajouté que « 95% des mineurs interpellés sont soumis à la torture et qu’ils ont tous été arrêtés après minuit, et emmenés de leurs maisons, avec les yeux bandés et les mains liées pour être interrogés violemment sans la présence de leur famille ou de leurs avocats », et qu’« entre 700 et 1000 enfants sont arrêtés chaque année par les forces israéliennes ».

Cependant, il indique que « depuis octobre 2015 et jusqu’à novembre 2016, ce nombre a augmenté pour atteindre 2000 enfants ».

Notons que le conflit israélo-palestinien a engendré plus de 7100 martyrs ainsi que des conditions de vie misérables, notamment dues à l’embargo israélien qui force plus de « 102 mille mineurs à travailler afin de nourrir leurs familles, selon le dernier rapport du ministère du Travail palestinien, tandis que leur nombre était de 65 mille en 2011 ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos