jeudi, janvier 21, 2021

Pompeo: les Irakiens rejettent l’ingérence de l’Iran

Les États-Unis ont toujours soutenu la stabilité en Irak et l’objectif du récent mouvement de protestations secouant plusieurs villes irakiennes est de se débarrasser de l’ingérence iranienne, a déclaré le Secrétaire d’État américain, Mike Pompeo.

Pompeo s’est exprimé aux médias, lundi, en affirmant que Washington ne restera pas les bras croisés face aux responsables irakiens corrompus qui aggravent la situation de la population.

« Les protestations en Irak ne font pas de différences entre les différentes factions et ethnies composant la société irakienne, elles visent uniquement à mettre fin aux ingérences iraniennes », a affirmé le Secrétaire.

Les États-Unis demeurent, selon Pompeo, le plus grand fournisseur d’aides humanitaires destinées à Bagdad.

L’Irak est, depuis le 25 octobre, le théâtre de manifestations antigouvernementales. Les manifestations ont été ponctuées d’actes de violence généralisés, faisant plus de 335 morts et 15 mille blessés lors des affrontements entre des manifestants, des forces de sécurité et des militants de factions chiites proches de l’Iran.

Les manifestants, qui étaient initialement venus réclamer de meilleurs services et des emplois, exigent désormais le départ du gouvernement et de l’élite politique « corrompue ». Ce que n’accepte pas le Premier ministre Adel Abdel Mahdi, qui refuse de présenter la démission de son Gouvernement, avant qu’une alternative sérieuse ne soit proposée.

SourceAgences

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos