dimanche, septembre 19, 2021

Post-Covid : La Tunisie est prête à accueillir les touristes

Deux ministres du gouvernement tunisien ont déclaré, mardi, que le pays est prêt à accueillir des touristes de tous les pays, après près de 3 mois de fermeture dans le cadre des mesures de prévention contre la propagation du coronavirus.

C’est ce qui ressort d’une visite d’inspection effectuée par le ministre d’État chargé des transports, Anwar Maarouf, et le ministre du Tourisme, Mohamed Ali Toumi, à l’aéroport de Tunis Carthage, pour vérifier l’état de préparation à la reprise du rythme normal de l’activité de l’aéroport.

Toumi a déclaré aux médias, en marge de la visite, que la Tunisie est aujourd’hui prête à rouvrir les frontières et à accueillir des touristes tunisiens et étrangers.

Il a expliqué que tous les aéroports tunisiens sont prêts à accueillir des voyageurs, et que le protocole sanitaire a été activé pour assurer leur santé.

Mohamed Ali Toumi a souligné que la reprise de la saison touristique se fera en juillet prochain (sans mentionner de jour précis).

Pour sa part, le ministre d’État chargé des transports, Anwar Maarouf, a confirmé la disponibilité de son pays à accueillir des touristes.

Dans un autre contexte, Maarouf a noté que la Tunisie avait rapatrié environ 25 000 Tunisiens depuis le début, en mars dernier, des opérations de rapatriement depuis près de 61 pays.

Les autorités tunisiennes ont annoncé, lundi, la réouverture des frontières terrestres, aériennes et maritimes du pays à partir du 27 juin.

Le gouvernement tunisien avait décidé, le 17 mars dernier, de prendre de nouvelles mesures pour faire face à la pandémie de coronavirus, notamment la fermeture des frontières aériennes et maritimes du pays, à l’exception des vols de fret et des rapatriements.

Dans un contexte connexe, le ministre tunisien de la Santé, Abdellatif Mekki, a déclaré dans un communiqué de presse que son pays n’a pratiquement plus enregistré de cas positifs au coronavirus et se trouvait actuellement dans la « phase terminale de la pandémie ».

Mekki a exclu la perspective d’une deuxième vague de l’épidémie, soulignant que toutes les craintes résident dans les personnes qui viennent de l’étranger.

Le ministère de la Santé a signalé, mardi, que deux personnes avaient été testées positives au virus.

Le ministère a indiqué, dans un communiqué, que le bilan des contaminations dans le pays est passé à 1 086 cas confirmés, dont 48 décès et 965 guérisons.

SourceAgences

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos