26.6 C
New York
lundi, juillet 22, 2024

Buy now

spot_img

Pourquoi le gouvernement yéménite refuse de dialoguer avec le conseil de transition du Sud à Djeddah?

Courrier arabe

Le gouvernement yéménite légitime maintient sa position de rejet de tout dialogue avec le conseil de transition du Sud appuyé par les Émirats arabes unis. Le ministre yéménite de l’Intérieur Ahmed al-Missri a considéré que le dialogue doit s’effectuer directement avec Abou Dhabi « car le conseil de transition ce n’est en réalité qu’un instrument émirati et ne représente même pas la question du Sud ».

Pour connaître les véritables raisons de ce refus, « Al-Jazeera.net » a contacté une source du bureau d’Ali Mohsen al-Ahmar, le vice-président de la République a expliqué que le gouvernement légitime exige l’application du cessez-le-feu à Aden et le retrait total des positions et des camps gouvernementaux dont les forces du conseil de transition du Sud ont pris le contrôle.

À propos des informations qui circulent dans les médias locaux sur des réunions indirects entre les séparatistes du Sud et la Commission gouvernementale, la même source les a démenti en assurant que ces rencontres bilatérales concernent le gouvernement yéménite et la partie saoudienne dans le but de repositionner la coalition et pousser l’Arabie saoudite à adopter une position claire vis-à-vis de l’ingérence émiratie dans le Yémen.

La source présidentielle de haut niveau d’Al-Jazeera a affirmé que la position de la partie saoudienne semble jusqu’à présent positive et dans l’intérêt du gouvernement.

C’est dans cet esprit que le porte parole du gouvernement yéménite Rajeh Badi a indiqué dans un communiqué officiel publié par l’agence de presse Saba que la présence de dirigeants gouvernementaux à Djeddah est intervenu suite aux instructions du président Abdrabbo Mansour Hadi afin de débattre du rébellion des séparatistes du sud et du bombardement mené par les Émirats arabes unis contre l’armée yéménite.

Le porte parole a assuré que le gouvernement yéménite maintient sa position déclarée dès le début qui consiste à saluer l’invitation au dialogue demandé par Riyad mais aussi d’insister sur le fait que « les positions nationales et la protection de l’intégrité national ne sont pas négociables ».

De son côté, le porte parole du conseil de transition du Sud Nizar Haïtham a considéré que le refus constant du dialogue montre que le gouvernement est divisé entre ceux qui soutiennent le dialogue et ceux qui le rejettent, affirmant à Al-Jazeera que le Conseil de transition du Sud continuera à traiter positivement avec l’invitation du ministère saoudien des Affaires étrangères au dialogue.

Il est à rappeler que depuis le début du mois d’août, des affrontements opposent les forces gouvernementales soutenues par l’Arabie saoudite et les séparatistes soutenus par les Émirats arabes unis dans le sud du pays.

Dernières infos

Tunisie : des personnalités politiques déférées devant le parquet (Front de salut national)

Le Front de salut national (FSN), une coalition de...

Séisme en Turquie et en Syrie : Le Qatar tient à jouer un rôle pour la reconstruction

Le Croissant-Rouge qatari a indiqué, jeudi, que «l’Etat du...

La Commission européenne interdit à ses employés d’utiliser l’application TikTok

La Commission européenne a demandé à ses employés, ce...

Russie : Crash d’un avion de l’armée dans l’ouest du pays

Un avion du ministère russe de la Défense s'est...

À ne pas rater

La France et les Emirats arabes unis discutent des « défis en Ukraine et en Iran »

La ministre française des Affaires étrangères, Catherine Colonna, a...

Abou Dhabi et Doha à la tête des villes les plus sûres au monde

Les deux villes du Moyen-Orient, Abou Dhabi et Doha...

L’émir du Qatar participe à un mini-sommet arabe tenu à Abou Dhabi  

Les dirigeants du Conseil coopératif du Golfe (CCG) ont...

Séisme en Turquie et en Syrie : Le Qatar tient à jouer un rôle pour la reconstruction

Le Croissant-Rouge qatari a indiqué, jeudi, que «l’Etat du Qatar déployait des efforts pour contribuer à la reconstruction des régions endommagées par le séisme...

Le Sultanat d’Oman autorise les avions de ligne israéliens à survoler son espace aérien

Israël a déclaré, jeudi, que les autorités du Sultanat d'Oman ont accepté d'autoriser les avions de ligne israéliens à traverser l'espace aérien de ce...

Cisjordanie : Grève générale suite au massacre perpétré par l’armée israélienne à Naplouse

Une grève générale a paralysé, jeudi, tous les aspects de la vie en Cisjordanie, en signe de deuil après le meurtre de 11 Palestiniens...

Sultanat d’Oman : un séisme de magnitude 4,1 frappe la ville de Douqm

Un tremblement de terre d'une magnitude 4,1 sur l'échelle de Richter a été enregistré, dimanche, à Douqm, ville côtière du sultanat d'Oman. Le Centre sismologique...

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici