vendredi, octobre 22, 2021

Qatar accuse l’Arabie saoudite d’être à l’origine des troubles dans la région

Courrier arabe

Le chef de la diplomatie qatari, cheikh Mohamed Ben Abderrahmane Al-Thani a déclaré au journal britannique «The Guardian» que l’Arabie saoudite représente une force qui provoque les troubles au Moyen-Orient, en utilisant l’extorsion et la pression économique afin d’imposer son règne tyrannique.

Le ministre a ajouté que la crise du Golfe commence à attiser d’autres conflits dans la région, en référence à la Libye et la Somalie où l’Arabie saoudite œuvre pour instaurer des régimes sous son emprise, soulignant que l’Arabie saoudite classe tout pays qui n’est pas gouverné par des dictateurs comme un «État terroriste».

Il a indiqué que son pays a subi de nombreuses tentatives menées par les Émirats arabes unis (EAU) et l’Arabie saoudite visant à l’endommager et à le diffamer, «deux pays du Golfe, qui menacent les régimes des nations dont ils sollicitent l’appui, les amenant à s’aligner sur une politique hostile au Qatar» a-t-il souligné.

Concernant la situation au Soudan, le ministre des Affaires étrangères qatari a qualifié l’attaque des militaires contre le sit-in de Khartoum de «massacre atroce». Al-Thani a enfin indiqué que le Qatar veut se joindre au groupe des médiateurs qui veulent éviter l’éclatement d’un conflit entre Iran et les États-Unis.

Toutefois, il estime que Téhéran n’acceptera pas de dialoguer avec Washington avant la levée les sanctions américaines.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos