jeudi, novembre 26, 2020

Qatar : Il faut établir l’Etat de la Palestine avec Jérusalem comme capitale et mettre fin à l’occupation

e Qatar a affirmé, dimanche, sa position constante de mettre fin à l’occupation israélienne des Territoires palestiniens et de l’établissement de l’Etat de la Palestine, avec comme capitale Jérusalem, dans le cadre des résolutions de la légalité internationale y afférentes.

C’est ce qui ressort d’un communiqué rendu public, dimanche, par le ministère qatari des Affaires étrangères, et dont Anadolu a eu copie.

Le communiqué a été publié après la diffusion par des médias arabes de déclarations imputées à un responsable américain, qui aurait évoqué l’acceptation par le Qatar de normaliser ses relations avec Israël.

« Le Qatar a une position constante qui consiste à accorder le droit de retour à l’ensemble des réfugiés palestinien, ce qui est considéré par l’Etat du Qatar comme une solution durable et radicale à ce conflit qui dure depuis plus de 70 ans », lit-on dans le communiqué.

« Il est regrettable de constater certaines campagnes médiatiques mensongères, qui tentent de brouiller les causes et de porter atteinte à l’image de l’Etat du Qatar, au détriment du peuple palestinien frère et de ses droits légitimes et inébranlables en cet instant décisif de l’Histoire du conflit », ajoutes le communiqué.

« Le Qatar ne ménagera aucun effort pour offrir tout ce qui est en son ressort, en termes d’appui et de soutien, afin d’alléger la souffrance de nos frères palestiniens, jusqu’au recouvrement par le peuple palestinien de l’ensemble de ses droits légitimes », insiste le communiqué.

Le site de la chaîne de télévision saoudienne « al-Arabiya », a publié samedi des déclarations imputées au sous-secrétaire d’Etat adjoint aux affaires du golfe, Timothée Lenderking, dans lesquelles il indique que le Qatar a « répondu favorablement au sujet de la signature d’un accord avec Israël ».

Néanmoins, les déclarations du responsable américain étaient différentes. Il a indiqué en conférence de presse que « le Qatar a publié sa réaction à la suite des récents accords de normalisation avec Israël et que Washington est compréhensif à l’égard de cette réponse ».

Il a ajouté que « le dialogue avec le Qatar se poursuit pour l’inciter à aller de l’avant sur la voie de la normalisation ».

Le 14 septembre courant, la porte-parole du ministère qatari des Affaires étrangères, Lolwah Al-Khater, a souligné, dans une tribune publiée dans l’agence américaine Bloomberg, que son pays « ne rejoindra pas » ses voisins du Golfe dans l’établissement de relations diplomatiques avec Israël, « avant la résolution du conflit avec les Palestiniens »

Les Emirats le Bahreïn ont signé le 15 septembre courant, deux accords de normalisation de leurs relations avec Israël, à la Maison Blanche, sous parrainage américain, faisant fi de la colère qui prévaut dans les milieux populaires arabes.

SourceAgences

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos

Ben Salmane criblé de critiques à l’ombre de la visite secrète de Netanyahou en...

Les informations diffusées au sujet la visite secrète entreprise par le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahou, en Arabie saoudite, a poussé des activistes dénonçant...

Le Qatar attaque en justice la First Abu Dhabi Bank

L'Autorité de régulation du Centre financier du Qatar a annoncé, mardi, dans un communiqué officiel, sa décision d'attaquer en justice la First Abu Dhabi...

Tunisie : l’état d’urgence prolongé pour un mois supplémentaire

Les autorités tunisiennes ont décidé de prolonger d'un mois l'état d'urgence dans tout le pays. C'est ce qu'a affirmé le journal officiel de la République...

Un véhicule fonce sur la grille d’entrée de la Chancellerie allemande à Berlin

Une tentative d'attaque a pris pour cible la Chancellerie allemande à Berlin. Une voiture bélier a foncé dans la grille d'entrée de l'immeuble de la...

Égypte : l’ONU appelle al-Sissi à ne pas arrêter des personnes pour avoir exprimé...

L'Organisation des Nations Unies (ONU) a appelé le Président égyptien, Abdel Fattah Al-Sissi, à ne pas arrêter ou détenir des personnes pour avoir exprimé leurs...