mercredi, janvier 19, 2022

Rapport humanitaire : 1271 civils syriens ont été tués en 2021

Courrier arabe

Un rapport publié par l’Observatoire syrien pour les droits de l’homme a indiqué que «près de 1271 civils syriens avaient été tués en 2021», précisant que «104 d’entre eux étaient décédés sous la torture».

Le rapport avait indiqué qu’à Deraa, 38 personnes avaient été tués rien qu’en décembre 2021, et avait détaillé le bilan de 2021 comme suit ;

Victimes des troubles de l’ordre : 111 civils, dont 51 enfants et 8 femmes.

Victimes des massacres : 19 massacres ont été commis en 2021, 5 par les forces du régime, 4 par les forces russes, et 10 par d’autre parties.

Victimes décédées sous la torture : 104 civils, dont 2 enfants et une femme.

Victimes des mines et des explosions : 174 civils, dont 74 enfants et 25 femmes.

Victimes au sein du corps médical : 7 décès signalés au sein du corps soignant et 3 au sein de la défense civile.

Victimes tuées par des parties inconnues : 76 civils, dont 10 enfants et 23 femmes.

Victimes tuées à Deraa ; en décembre 2021, 38 civils ont été tuées, 5 d’entre eux sont morts sous la torture, 19 ont été liquidés, 8 ont été blessés lors des opérations de liquidation, et 19 autres ont été interpellés par les forces du régime.

Le rapport signala aussi des victimes ayant trouvé la mort à cause de la dégradation de vie dans les camps, et précisa que «certains décès étaient dus au manque de nourriture et de médicament, et que d’autres étaient liés à des incendies».

Il avait aussi indiqué que «les forces du régime avaient ciblé Idlib, de juillet à septembre de 2021 et suite aux attaques 61 civils avaient perdu la vie, dont 33 enfants et 12 femmes».

Il rappela aussi «qu’en mars 2021, une escalade militaire russe, la plus importante depuis la signature de l’accord de cessez-le-feu de mars 2020, s’est déclenchée et 34% du total des victimes ont été censurés durant les 3 premiers mois de 2021».

Il nota également : «De nouvelles armes dangereuses ont été utilisées pour la première fois en Syrie», en décrivant la tragique situation au pays déchiré depuis 2011 par une guerre abominable.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos