vendredi, mai 14, 2021

Salman al-Odah refuse les visites familiales, protestant contre les procédures arbitraires des autorités saoudiennes

Courrier arabe

Le célèbre prédicateur saoudien «Salman al-Odah» a refusé de recevoir les visites familiales, protestant contre les procédures arbitraires des autorités saoudiennes.

Le compte «Môotaqali al-Ra’ay» (les prisonniers d’opinion), qui s’intéresse aux détenus dans les prisons saoudiennes, a noté lors d’un tweet: «La direction des prisons «al-Hayer» avaient interdit al-Odah de prendre des papiers, qu’il avait préparés pour répondre aux accusations à tort, lancées contre lui».

Il expliqua: «Al-Odah avait décidé d’entamer une grève, et de refuser de recevoir les visites familiales, comme signe de protestation contre les procédures arbitraires dont il avait été victime».

Pour le moment, les autorités n’ont pas commenté l’affaire, bien que les analystes ne s’attendent pas à avoir des explications, vu que l’Arabie saoudite a toujours été discrète au sujet des détenus d’opinion et de leurs procès.

Rappelons que les autorités saoudiennes avaient interpellées «Salman al-Odah» le 10 septembre 2017, après qu’il avait publié un tweet se portant favorable, implicitement, pour une résolution de la crise avec le Qatar.

Il fut interpellé en compagnie de plusieurs autres personnalités religieuses, d’activistes et de militants, lors d’une campagne, lancée depuis bientôt trois ans par les autorités saoudiennes.

Et bien que l’Arabie saoudite n’ait jamais indiqué le nombre des détenus politiques dans ses prisons, plusieurs ONG humanitaires affirment que près de 110 personnalités célèbres, et 50 résidents palestiniens ont été interpellés depuis 2017.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos