samedi, mai 28, 2022

La forte demande pousse le Qatar à augmenter sa production de gaz à 64%

Le ministre de l’Energie du Qatar, Saad Charida al-Kaabi, a signalé...

La Russie suspend l’approvisionnement de la Finlande en électricité

La plus grande compagnie d'électricité de Russie, Inter Rao,...

Diplomate tunisien : « Une visite prévue du Président Kaïs Saïed en Russie »

Une source diplomatique tunisienne a révélé que des efforts...

L’Allemagne et l’Autriche se disent prêtes à payer le gaz russe en roubles

L'Allemagne et l'Autriche se sont dites prêtes à payer...

L’Allemagne serait sur le point de fournir des chars antiaériens à l’Ukraine

Les médias allemands ont rapporté, ce mardi, que Berlin...

Soudan : Accès Internet perturbé à l’approche des manifestations

Le Soudan a vu son service Internet interrompu, samedi, quelques heures avant les manifestations prévues pour réclamer un gouvernement civil.

Selon un correspondant de l’Agence Anadolu, les sociétés de télécommunications soudanaises ont interrompu le service Internet dans tout le pays dès les premières heures de la matinée.

Cette mesure a été prise quelques heures avant le démarrage des manifestations prévues par l’Association des professionnels soudanais, un mouvement qui mène les protestations contre l’armée, afin d’exiger le transfert du pouvoir aux civils.

Le Soudan est en proie à des troubles depuis le 25 octobre, date à laquelle l’armée soudanaise a démis le gouvernement de transition du Premier ministre Abdallah Hamdok et déclaré l’état d’urgence.

Hamdok a toutefois été rétabli dans ses fonctions le 21 novembre en vertu d’un accord avec Abdelfattah al-Burhan, le chef de l’armée soudanaise, dans le but de résoudre une crise politique qui menaçait de compromettre la transition démocratique du Soudan.

Bien que les pays et les organisations régionales et internationales, dont les Nations unies, aient salué l’accord, les forces politiques et civiles soudanaises en ont rejeté les termes, estimant qu’il s’agissait d’une « tentative de légitimation du coup d’État. »

Avant la prise de pouvoir par les militaires, le Soudan était administré par un conseil souverain composé de responsables militaires et civils qui supervisait la période de transition jusqu’aux élections de 2023, dans le cadre d’un pacte provisoire de partage du pouvoir entre les militaires et la coalition des Forces de la liberté et du changement.

SourceAgences

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos