vendredi, mars 5, 2021

Soudan : après des négociations marathon, l’accord est finalement conclu

Courrier arabe

A Khartoum, un accord final a été annoncé entre le Conseil militaire transitionnel et les Forces de la Liberté et du Changement (FLC), concernant la période transitionnelle, la nouvelle a lancé des célébrations populaires, à la place de contestation devant le Quartier général de l’armée.

Les deux côtés avaient annoncé, dès les premières heures d’aujourd’hui, mercredi, lors d’une conférence de presse conjointe, que l’accord a été conclu et que la majorité des questions concernant l’organisation de la période transitionnelle ont été résolues.

Le représentant de la FLC, Madani Abbes Madani, a déclaré que «le Conseil souverain est en voie d’organisation, en concordance avec la FLC et le Conseil militaire».

Ce que le membre du Conseil militaire Yasser Al-Ataa a confirmé en déclarant: «nous promettons notre peuple que l’accord répondra aux souhaits de la révolution et qu’il sera finalisé durant les 24 heures à venir».

Il ajoute qu’«il a été décidé que la période de transition durerai trois ans, les six premiers mois seront consacrés à la signature d’accords de paix pour mettre fin aux conflits qui déchirent notre pays».

Alors que FLC voulait une période de quatre ans, et l’armée en voulait deux, l’accord a finalement trancher après une longue série de négociations, le compromis est remarquable aussi dans la composition de la future Assemblée législative où Al-Ataa signale que la FLC obtiendra 67% des 300 sièges, et que les autres parties se partagerons les 33% qui restent.

En rappel, Khartoum a été marqué lundi soir par des manifestations qui ont dégénérées où cinq civiles avaient été tués, et à ce sujet, le représentant de la FLC avait tenu à préciser que les deux parties se sont entendues pour former une commission d’enquêtes sur ces violences.

Pour l’heure, les Soudanais sont optimistes et savourent la nouvelle comme étant le commencement d’une période où le Soudan pourra enfin sortir de la misère, aujourd’hui, la capitale vie au bonheur du peuple et à sa gloire.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos