samedi, août 20, 2022

Soudan : La médiation appelle aux négociations, et la contestation programme une désobéissance civile

Courrier arabe

Au soudan, le médiateur éthiopien et celui de l’Union africaine (UA) ont invité le Conseil militaire transitionnel (CMT), et les Forces de la Liberté et du Changement (FLC) à poursuivre les négociations à partir de mercredi, dans un temps où le FLC a appelé à une marche millionnaire qui se terminera par une désobéissance civile.

Lors d’une conférence conjointe, tenue aujourd’hui à Khartoum, le médiateur de l’UA a déclaré qu’une rencontre entre les deux parties a été organisée, signalant que le point principal du conflit s’articulait autour de la formation du Conseil souverain qui dirigera le pays pendant la phase transitionnelle.

«Nous invitons les deux parties à s’accorder sur un Conseil souverain et un gouvernement civil présidé par une personnalité proposée par le FLC», a-t-il ajouté, en affirmant sa disposition à faire de son mieux pour que les négociations réussissent cette fois.

A son tour, le médiateur éthiopien qui avait rencontré chaque partie à part, a annoncé que les discussions entre le FLC et les militaires allaient dans le bon sens, exprimant son optimisme pour une proche résolution du conflit.

Que prépare la contestation ?

Quelques heures avant la conférence, le FLC qui avait précédemment annoncé sa disposition à négocier avec les militaires, selon les propositions de la médiation éthiopienne et africaine, a appelé la population à participer à une autre marche millionnaire, et à la gréve générale et la désobéissance civile les 13 et 14 juillet.

Dans un temps où l’Association de Professionnels Soudanais (APS) avait publié sur sa page officielle, signalant que des Forces d’intervention rapide (RSF) avaient assailli les maisons de plusieurs chefs du FLC et arrêté un grand nombre d’entre eux.

Rappelons que les précédentes négociations entre les militaires et la contestation mentionnaient que le FLC aura les 67% du conseil législatif et qu’il était agréé à nommer le conseil des ministres et son président, sauf que les deux parties n’étaient pas d’accord sur la formation et la présidence du Conseil souverain, au sujet duquel, le médiateur éthiopien était intervenu en proposant la formation de 7 membres militaires et 8 civils, et une présidence divisée périodiquement entre les deux parties.

Pour l’heure, difficile de savoir si la proposition fera l’unanimité ou si elle sera rejetée, face à deux pionniers dont chacun insiste à appliquer ses décisions, le futur du Soudan flotte entre une liberté proche et une dictature imminente.

Dernières infos

La Chine envoie des troupes en Russie dans le cadre d’un exercice conjoint

Le ministère chinois de la Défense a annoncé, ce...

Tunisie : le tribunal militaire condamne le journaliste Salah Attia à 3 mois de prison

La Chambre criminelle près le Tribunal militaire permanent de...

Irak : lancement du dialogue national sans le Mouvement sadriste

Les dirigeants des forces politiques irakiennes ont entamé, mercredi...

Egypte: Al-Sissi critiqué pour avoir vendu les actions du pays pour payer ses dettes  

Des rapports médiatique ont signalé que «le régime du...

À ne pas rater

7 étudiants émiratis exclus de Sandhurst pour avoir verser des pots de vin

Le journal britannique, The Daily Mail, a signalé que...

Offensive contre Gaza : Les pays du Golfe condamnent et appellent à la protection des civils

L’offensive israélienne lancée vendredi 5 août 2022, contre la...

Émirats arabes unis : les inondations font sept morts

Le ministère de l'Intérieur des Émirats arabes unis a...

Des pluies torrentielles s’abattent sur le Golfe (Vidéos)

Des pluies torrentielles se sont abattues sur les pays...

Inondations au Soudan: au moins 75 personnes ont perdu la vie

Les autorités soudanaises ont annoncé, mardi, qu'au moins 75 personnes ont perdu la vie, tandis que 30 autres ont été blessées et que plusieurs...

322 personnes tuées et 163 mille déplacées au Soudan, selon les Nations unies

L'organisation des Nations unies (ONU) a déclaré lundi que le conflit dans plusieurs États soudanais avait fait 322 morts, 329 blessés et déplacé plus...

Offensive contre Gaza : L’Algérie et la Tunisie dénoncent et l’Égypte veut contenir la situation  

L’offensive israélienne, lancée vendredi 5 août 2022, contre la bande de Gaza a été fortement dénoncée par plusieurs pays du monde. Nombreux ont exigé la...

Tunisie : Manifestations anti-Constitution dispersées au gaz lacrymogène

La police tunisienne a utilisé du gaz lacrymogène pour disperser les manifestations organisée ce samedi à Tunis la capitale, pour refuser le référendum du...

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here