dimanche, janvier 16, 2022

Soudan : le Premier ministre annonce sa démission

Le Premier ministre soudanais Abdallah Hamdok a annoncé, dimanche soir, sa démission de son poste, à la suite des manifestations qui ont eu lieu dans plusieurs villes du pays, dont la capitale, Khartoum, soulignant que « la révolution poursuit son cours ».

Dans un discours télévisé diffusé par la télévision d’État, Hamdok a déclaré : « J’ai décidé de présenter ma démission pour céder la place et remettre cette responsabilité entre les mains du peuple soudanais. »

Et Hamdok d’ajouter : « J’ai essayé autant que possible d’éviter à mon pays de sombrer dans le désastre. »

Il a souligné que « la révolution soudanaise poursuit son cours et ses objectifs. »

Dimanche, les forces de sécurité soudanaises ont tiré des grenades lacrymogènes pour disperser les manifestants qui se dirigeaient vers le palais présidentiel à Khartoum, selon le correspondant de l’Agence Anadolu et des témoins oculaires.

Le Comité central des médecins du Soudan, une organisation non gouvernementale, a annoncé dimanche que le bilan des manifestations réclamant l’instauration d’un « gouvernement civil démocratique » au Soudan s’élevait à trois morts.

Le Soudan est en proie à des protestations depuis le 25 octobre dernier, en réponse aux mesures exceptionnelles prises par le président du Conseil de souveraineté, Abdelfattah Al-Burhan, notamment l’imposition de l’état d’urgence, la dissolution du Conseil de souveraineté et du Conseil des ministres de transition, le limogeage de Hamdok et l’arrestation de responsables et d’hommes politiques.

Bien qu’Al-Burhan et Hamdok aient signé un accord politique, le 21 novembre, qui prévoyait le retour de ce dernier à son poste, la formation d’un gouvernement de compétences et la libération des détenus politiques, les forces politiques ont considéré cet accord comme une « tentative de légitimation du coup d’État » et se sont engagées à poursuivre les protestations jusqu’à l’instauration d’un « gouvernement entièrement civil » pendant la période de transition.

SourceAgences

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos