mercredi, mai 25, 2022

La forte demande pousse le Qatar à augmenter sa production de gaz à 64%

Le ministre de l’Energie du Qatar, Saad Charida al-Kaabi, a signalé...

La Russie suspend l’approvisionnement de la Finlande en électricité

La plus grande compagnie d'électricité de Russie, Inter Rao,...

Diplomate tunisien : « Une visite prévue du Président Kaïs Saïed en Russie »

Une source diplomatique tunisienne a révélé que des efforts...

L’Allemagne et l’Autriche se disent prêtes à payer le gaz russe en roubles

L'Allemagne et l'Autriche se sont dites prêtes à payer...

L’Allemagne serait sur le point de fournir des chars antiaériens à l’Ukraine

Les médias allemands ont rapporté, ce mardi, que Berlin...

Soudan: les violations des militaires se poursuivent et la population conteste

Courrier arabe

Après avoir découvert 3 cadavres près du Nil aujourd’hui à Oum Dermane, des centaines se sont manifestés, à l’ouest de la capitale Khartoum, dénonçant les violations du Conseil militaire transitionnel (CMT) qui avait porté le mouvement contestataire pour responsable de dégénérations.

Selon Reuters, des témoins ont raconté qu’«un camion été passé vers l’aube, et avait jeté les cadavres troués par les tirs de balles», soulignant que les faits avaient suscité la colère de la population, et que plus de 600 protestants s’étaient rassemblés pour dénoncer les violations des militaires.

De son côté, l’Agence France presse avait rapporté que les forces de l’ordre avaient dispersé les manifestants avec des bombes à gaz lacrymogène sans donner plus de précisions sur le bilan des victimes des émeutes d’aujourd’hui.

Par ailleurs, ce matin le CMT a diffusé un communiqué sur la télévision nationale, accusant les Forces de la Liberté et du Changement (FLC) d’avoir provoqué les forces de l’ordre en déviant la marche de son parcours programmé «ce qui a couté la vie à plusieurs manifestants», ajouta-t-il, en annonçant que les militaires sont toujours convaincus que la seule solution au conflit sera à travers le retour aux tables de négociations.

Notant qu’Oum Dermane étaient hier le théâtre de violentes protestations, après que des milliers de manifestations étaient sortis en réponse à l’appel lancé par le FLC pour maintenir la pression sur le CMT et l’obliger à transmettre le pouvoir aux civils.

Une marche des plus grandes dans tout le pays depuis les évènements du 3 juin à Khartoum, qui prouve à son tour que les forces de l’ordre ne parlent qu’avec la violence, selon l’Agence presse soudanaise qui déclara que 7 morts et plus de 181 blessés par tirs à balles réelles étaient le bilan provisoire de la marche millionnaire pacifique.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos