mercredi, janvier 19, 2022

Source : «L’Égypte est derrière le retour de Saïf el-Islam Kadhafi à la course présidentielle»

Des sources libyennes ont signalé que «Saïf el-Islam Kadhafi s’était rendu en Égypte avant d’annoncer sa candidature aux élections libyennes, et avait rencontré le président Abdel Fatah al-Sissi et le chef des renseignements généraux, le général Abbas Kamil».

Les sources affirmèrent au journal al-Araby al-Jadeed que «la visite de Kadhafi fut coordonnée par Ahmad Kadhaf Eddam, l’ancien coordinateur des relations libyo-égyptiennes, et le cousin de Mouammar Kadhafi, qui vit en Égypte depuis des années».

«Kadhafi a été choisi car Haftar n’était plus une option»

Selon les sources, «La rencontre de Saïf el-Islam avec les responsables égyptiens a permis au Caire de choisir le candidat qui aura son soutien», affirmant que «le Caire était derrière son retour à la course présidentielle».

«La Caire a constaté que Khalifa Haftar n’était plus une option pour elle, alors elle choisit Saïf el-Islam», avaient-elles noté, en expliquant que «l’Égypte a renoncé à Haftar, après que ce dernier a tenté de conclure un accord secret avec les Emiratis».

Elles ont souligné : «Le Caire s’attache désormais à Saïf el-Islam et elle est intervenue auprès de plusieurs pays, pour assurer son retour à la course présidentielle».

«Pour une part du gâteau»

Une autre source avait expliqué que «Saïf el-Islam avait proposé aux responsables égyptiens, une part des projets de la reconstruction du pays, ainsi qu’une part du pétrole que la Libye exporte, en échange du soutien du Caire».

De son côté, une source diplomatique égyptienne avait affirmé que «le soutien accordé par l’Égypte à Saïf el-Islam faisait objet de conflit entre le Caire et Washington, car cette dernière refusait la candidature de Saïf el-Islam plus que celle de Khalifa Haftar».

Toutefois, elle signala que «le Caire semblait déterminée à soutenir Saïf el-Islam de façon indirecte, car elle sait que s’il gagnait les élections, Washington se résignera aux faits, même si elle ne traitait pas avec lui de façon directe».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos