lundi, avril 19, 2021

Sources : «Des communications en cours depuis le Koweït pour contenir la crise du Golfe»

Courrier arabe

Des sources informées, depuis le Koweït, ont affirmé, mercredi, que «des communications et des mouvements étaient en cours pour mettre fin à la crise du Golfe», prévoyant des résultats durant les semaines à venir.

Les sources gouvernementales koweïtiennes ont affirmé au journal local al-Qabas que «le Koweït continuera à jouer son rôle de médiateur et ne s’arrêtera pas avant de résoudre le conflit, surtout en cette période de crise pandémique, où toutes les parties cherchent à conserver le Conseil Coopératif du Golfe (CCG)».

«Des lettres furent échangées entre les parties et des efforts continuels sont fournis», avaient-elles ajouté, en précisant : «les rumeurs qui signalent que l’Arabie saoudite et le Qatar ont renoncé à des conditions ne sont pas vraies et ce n’est qu’une fois que le conflit sera résolu qu’il sera possible de renoncer à toutes les conditions».

Elles ont également noté : «Les États-Unis mettent des pressions et demandent aux parties de résoudre rapidement la crise», affirmant que «des efforts américains entreront bientôt sur scène pour mettre fin à la crise et conserver la sécurité de la région et sa stabilité ».

Notons dans ce contexte, que l’émir du Qatar, le cheikh Tamim ben Hamad al-Thani, avait reçu une lettre manuscrite, rédigée par le cheikh Nawaf al-Ahmad al-Jabir al-Sobah, l’adjoint de l’émir du Koweït et son héritier.

La lettre évoqua les relations entre les deux pays et les manières de les renforcer, ainsi que des affaires d’intérêt commun.

Sur ce, il convient de rappeler que la crise du Golfe a commencé le jour où Manama, Abu Dhabi, Riyad et le Caire avaient imposé un blocus à Doha, après l’avoir accusée de soutenir le terrorisme et d’entretenir des relations avec l’Iran.

Doha qui nie constamment les accusations, affirme que «le dialogue inconditionnel est le seul moyen pour résoudre les différends», et c’est ce que tente le Koweït d’accomplir actuellement.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos