mardi, juin 15, 2021

Sources : «Le comité égyptien prolonge sa mission à Tel Aviv, espérant une trêve à compter de demain»

Courrier arabe

Des sources égyptiennes ont raconté que «la mission du comité sécuritaire égyptien, envoyé en médiateur à Tel Aviv, avait été prolongée à cause de l’échec des négociations», signalant qu’«une trêve pourra être annoncée samedi matin».

Les sources ont raconté au journal al-Araby al-Jadeed que «les autorités israéliennes ont refusé la proposition égyptienne, au sujet de l’installation d’un cessez-le-feu progressif, alors que le comité a décidé de prolonger son séjour, pour tenter de trouver un terrain d’entente».

«Pour annoncer le cessez-le-feu, Tel Aviv a insisté à mener des sorties aériennes contre la bande de Gaza, exigeant que la résistance n’y réponde pas… Cette dernière a refusé ces conditions, déclarant «ne pas accepter un accord d’humiliation», avaient dit les sources.

L’administration égyptienne un envoyé un message claire

Selon les sources, «l’administration égyptienne avait envoyé une lettre au gouvernement israélien, à travers son comité, lui signalant que plusieurs pays arabes ne pourront plus se contenter de jouer le rôle de médiateurs et n’arriveront plus à calmer les Palestiniens».

Elles ont ajouté : «Le comité a également expliqué aux Israéliens que des mesures au soutien des Palestiniens seront annoncées si Israël rejetait la médiation et refusait les négociations de cessez-le-feu», soulignant que «la colère des peuples arabes mettaient des pressions aux gouvernements».

Toutefois, les sources ont signalé qu’«il était probable qu’un cessez-le-feu soit annoncé samedi, car Netanyahou redoute qu’une nouvelle Intifada se déclenche et s’inquiète au sujet des tensions, qui ne cessent de monter dans les villes israéliennes».

Elles ont affirmé que «jeudi, le chef des renseignements généraux égyptiens, Abbas Kamil, avait personnellement parlé aux chefs des fractions armées, pour les dissuader à approuver un cessez-le-feu», soulignant que «les Palestiniens avaient cédé aux pressions égyptiennes».

Rappelons que l’Égypte avait annoncé, que «dès demain, samedi, le point de passage de Rafah sera ouvert», signalant que «les aides arabes envoyées aux Palestiniens pourront passer et que les blessés palestiniens pourront être reçus dans les hôpitaux égyptiens».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos