mercredi, janvier 19, 2022

Sources : «L’Égypte travaille pour ouvrir le point de passage de Rafah pour éviter une nouvelle escalade»

Courrier arabe

Des sources égyptiennes ont affirmé que «des responsables aux renseignements généraux égyptiens ont activé une des clauses importantes de l’accord de trêve signé entre Israël et les fractions palestinienne à Gaza», affirmant que «le point de passage de Rafah sera bientôt ouvert pour réduire la souffrance des habitants de la bande».

Les sources ont raconté au journal al-Araby al-Jadeed que «l’Égypte était passé en action pour éviter une nouvelle escalade sur les terres palestiniennes et absorber la colère des fractions palestiniennes qui s’est éclatée en voyant Israël cherchant à fuir l’engagement de l’accord de paix signé en mai dernier».

Elles expliquèrent : «Le Caire a réinauguré l’agence de services touristiques (Hala), pour qu’elle se charge du transport des voyageurs à travers le point de passage de Rafah», signalant que «ceci était le premier pas d’une série d’autres mesures prévues prochainement».

Les sources ont aussi affirmé : «Cette phase est rythmée par un effort double, démontré par les Egyptiens, qui cherchent à obtenir des facilités auprès d’Israël, afin d’éviter une nouvelle crise».

Le Caire met des pressions aux Israéliens

Les sources indiquèrent que «le Caire demanda au gouvernement israélien d’annoncer des mesures au sujet des prisonniers palestiniens, dans le but de mettre fin à la crise en cours avec les fractions palestiniennes et pour conserver le calme, proposant à Tel-Aviv d’augmenter le nombre des permis de travail accordés aux Palestiniens comme signe de sa bonne intention».

Il est à signaler que l’initiative égyptienne se présente quelques jours après la tournée de médiation organisée par le comité égyptien vers les terres palestiniennes, où il avait discuté avec les fractions palestiniennes et les responsables israéliens.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos